Phénix

Le fiasco Phénix en bref

En juin 2011, le gouvernement Harper a demandé à IBM de concevoir un nouveau système de paye pour la fonction publique fédérale, le système Phénix. Lorsque Justin Trudeau a accédé au pouvoir, il était très clair que Phénix battait déjà de l’aile. Bien que l'AFPC et d'autres syndicats aient sonné l'alarme, le gouvernement Trudeau a lancé le système de rémunération en 2016.

Depuis, plus de 200 000 travailleurs du secteur public fédéral – et leurs familles – en ont subi les conséquences. Certains n’ont pas été payés correctement, d’autres n’ont rien reçu pendant des mois. Le résultat : endettement, pertes, faillite, voire itinérance. Ce n’est pas juste, et ça continue.

Le travail de stabilisation du système de paye se poursuit, et le cauchemar des membres de l’AFPC aussi. Les familles continuent à porter le lourd fardeau des innombrables problèmes de paye. À cause de Phénix, bien des travailleurs ont souffert de ne pas pouvoir subvenir aux besoins des leurs.

Une femme regarde son téléphone avec une expression inquiète.
Notre mission est de défendre et d’appuyer les fonctionnaires fédéraux. Nous savons mieux que quiconque à quel point vous vous dévouez pour la population.
Chris Aylward, PSAC National President, at Phoenix rally
Dans la foulée du fiasco Phénix, l’AFPC a fait pression sur les autorités pour qu’elles viennent en aide à ses membres.
Dites à votre représentant que nous avons besoin d'une action urgente sur Phoenix
Candian money
Découvrez ce que le gouvernement a offert et pourquoi ce n'est pas suffisant pour nos membres.

Nouvelles