Luttons ensemble : Votes de grève pour 120 000 membres de l'AFPC

Depuis le début de la pandémie, les membres de l’AFPC, dont vous, ont été là pour la population lorsque ça comptait le plus. Que vous travailliez de la maison ou sur place, vous n’avez pas chômé. 

Malheureusement, au lieu de vous témoigner sa reconnaissance en vous offrant le contrat de travail que vous méritez, le Conseil du Trésor vous a carrément manqué de respect en refusant d’aborder vos plus grandes préoccupations à table de négociation. 

C’est pourquoi l’AFPC n’a d’autre choix que de tenir des votes de grève pour les 120 000 fonctionnaires fédéraux des groupes PA (Services des programmes et de l’administration), SV (Services d’exploitation), TC (Services techniques) et EB (Enseignement et bibliothéconomie). Les votes se tiendront du 22 février au 19 avril. 

Inscrivez-vous pour voter! 

Nous devons garder le cap sur les salaires afin que vous ne soyez plus à la merci de l’inflation qui continue d’augmenter. Nous devons protéger les bons emplois au gouvernement, notamment en revendiquant la fin de la sous-traitance des services publics. Nous voulons des solutions aux problèmes de harcèlement, de discrimination et de racisme systémique pour que tout le monde puisse se sentir en sécurité au travail. Nous allons continuer à nous battre pour inclure le droit au télétravail et à la déconnexion dans nos conventions collectives afin de favoriser la conciliation travail-vie personnelle. 

De bons emplois. Des mesures de protection contre la discrimination. Des milieux de travail sécuritaires. La possibilité de concilier travail et vie personnelle. Est-ce trop demander, selon vous? Bien sûr que non. 

Alors pourquoi le Conseil du Trésor s’acharne-t-il à vouloir vous arracher d’importantes concessions qui empièteraient sur vos droits, compromettraient votre sécurité d’emploi et limiteraient vos congés? Et c’est sans parler de l’offre salariale ridicule qu’il vous a faite. Une augmentation de 2,06 % par année sur quatre ans? C’est l’équivalent d’une importante perte de salaire pour plus de 120 000 membres de l’AFPC qui se démènent au travail depuis le début de la pandémie! 

Et votre employeur a enfoncé le clou encore plus loin en vous imposant, à vous qui n’avez jamais manqué de servir efficacement la population un plan de travail hybride défaillant quelques jours seulement avant les Fêtes. C’est à la table de négociation que doit se régler cette question. 

Vous méritez qu’on vous traite avec dignité et respect. Les tactiques dilatoires du Conseil du Trésor et les concessions qu’il insiste à vous arracher sont inacceptables et lourdes de conséquences pour vous et vos familles. C’est pourquoi l’AFPC a besoin de votre aide.  

Inscrivez-vous pour voter! 

La grève, c’est toujours le dernier recours. D’ailleurs, un mandat de grève ne se traduit pas nécessairement par un débrayage, mais c’est ce qui nous donne le poids nécessaire pour négocier la meilleure entente possible. Si nous devons exercer des moyens de pression sur l’employeur pour décrocher le contrat de travail que vous méritez, alors c’est exactement ce que nous ferons. 

Ensemble, nous sommes assez nombreux pour réaliser de véritables gains. C’est l’occasion de faire une réelle différence dans vos milieux de travail. Voilà pourquoi nous vous encourageons fortement à voter en faveur de la grève. Nous organisons des assemblées d’information en personne et en ligne pour vous donner le plus d’occasions possible de voter. 

Vous recevrez vos identifiants pour le vote par courriel à votre adresse personnelle ou par la poste. Vous aurez besoin de ces identifiants pour vous inscrire à l’une des assemblées d’information à laquelle vous devez d’abord assister pour pouvoir voter. Ces assemblées se dérouleront en ligne afin que les membres de toutes les régions puissent y participer. Vous pouvez donc vous inscrire à la séance de votre choix. Si vous n’avez pas encore obtenu vos identifiants par la poste ou par courriel, veuillez communiquer avec nous afin que nous puissions mettre vos coordonnées à jour dans notre système. 

Merci de votre soutien.  

En toute solidarité,  

Chris Aylward
Président national de l'AFPC

Sujets: 

Employeurs: 

23 Janvier 2023