L’AFPC accueille favorablement le programme de soins dentaires et l’aide fédérale pour pallier l’inflation

Le gouvernement libéral adoptera en septembre des mesures législatives anti-inflationnistes et comptera alors sur des membres de l’AFPC pour distribuer ces importantes allocations visant à aider les Canadiennes et Canadiens les plus touchés par la flambée de l’inflation. Le programme national de soins dentaires annoncé correspond à ce que l’AFPC et le Congrès du travail du Canada réclament depuis des années.

À compter de cette année, les familles qui ont des enfants de moins de 12 ans recevront une aide pour compenser le coût des soins dentaires jusqu’à la mise en place du programme, prévue pour 2024.

Par ailleurs, le gouvernement a annoncé qu’il doublait cette année le crédit d’impôt pour TPS.

« Ces initiatives aideront les personnes qui en ont le plus besoin au moment où l’inflation atteint des sommets inégalés, ce qui est une excellente nouvelle », s’enthousiasme Chris Aylward, président national de l’AFPC. « En faisant confiance aux fonctionnaires pour administrer ces nouvelles initiatives, le gouvernement reconnaît l’efficacité de nos membres pour mettre en œuvre les programmes fédéraux. Quand la pandémie a frappé et qu’il a fallu distribuer des fonds d’urgence rapidement à des millions de personnes, nos membres ont réagi au quart de tour. »

Le gouvernement prévoit également une allocation temporaire de 500 $ pour les locataires, selon leur revenu. Toutefois, cette mesure temporaire ne comble pas le besoin d’investir à long temps dans le logement abordable.

Le nouveau programme de soins dentaires, un élément clé de l’entente de soutien et de confiance entre le Parti libéral et le NPD, est un pas important vers la mise en place de soins santé abordables pour l’ensemble de la population canadienne. Nous nous attendons à ce que le gouvernement fédéral agisse rapidement pour réaliser le programme complet.

13 Septembre 2022