L’AFPC célèbre le Mois du patrimoine arabe

L’AFPC est fière de célébrer le Mois du patrimoine arabe, une occasion de souligner les contributions de cette communauté au mouvement syndical et à la société.

La communauté arabe est un groupe ethnique diversifié qui compte des personnes originaires du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Il y a des Arabes de différentes confessions, notamment des chrétiens coptes, des catholiques et des druzes, mais la plupart d’entre eux sont musulmans (sunnites, chiites ou ismaéliens). Beaucoup d’entre eux parlent l’arabe, dont plus de 25 dialectes qui reflètent l’histoire riche et unique de la communauté.

Participez à notre table ronde virtuelle

À l’occasion du Mois du patrimoine arabe, l’AFPC organise un webinaire avec d’éminents leaders syndicaux et activistes arabes prônant la justice sociale afin de souligner les contributions de la communauté et les difficultés qu’elle rencontre au travail et dans la société en général.

Inscrivez-vous dès maintenant!

Date et heure: Samedi 20 avril 14 h – 16 h (HAE)  

Introduction : Sharon DeSousa, vice-présidente exécutive nationale de l’AFPC
Animation : Toufic El-Daher, président national du Syndicat des employé-e-s des Anciens combattants
Personnes invitées :  

  • Wassim Garzouzi, associé principal, Raven Law LLP 
  • Dania Majid, cofondatrice et présidente de l’Association des avocats arabo-canadiens 
  • Ahmad Gaied, secrétaire-trésorier de la Fédération du travail de l’Ontario 
  • Najwa Zebian : activiste, auteure, conférencière et éducatrice.

Vous voulez en savoir plus sur le racisme anti-arabe?

Le racisme anti-arabe désigne la discrimination, les préjugés et la violence envers les personnes d’origine arabe. D’après un récent sondage réalisé par les Associés de recherche Ekos, 79 % des Canadiennes et Canadiens reconnaissent que la discrimination à l’égard des Arabes constitue un problème grandissant. Les Arabes sont souvent stéréotypés de manière négative par les médias, les personnalités politiques et les leaders communautaires, problème qui s’amplifie souvent à la suite de conflits qui touchent le Moyen-Orient.

Au Canada, la communauté arabe se heurte à un racisme systémique dans les milieux de travail, notamment au profilage racial, à des obstacles professionnels et à des stéréotypes négatifs. La plupart des Arabes, quelle que soit leur religion, sont également victimes d’islamophobie au travail.

Récemment, on a constaté la montée d’une forme précise de racisme : le racisme anti-palestinien. Ce dernier réduit au silence, exclut, efface, stéréotype, diffame ou déshumanise les Palestiniennes et Palestiniens et leur discours. Le racisme anti-palestinien est source de discrimination en milieu de travail et, comme toutes les formes de racisme, il existe un lien direct entre le sentiment anti-palestinien et la violence infligée à la communauté palestinienne au Canada et dans le monde.

En tant que syndicat, l’AFPC s’engage à lutter pour des milieux de travail plus sécuritaires et inclusifs, notamment pour ses membres arabes. Aujourd’hui plus que jamais, les gouvernements, les institutions, les syndicats et les alliés doivent passer à l’action. 

Pour en savoir plus, inscrivez-vous à la prochaine table ronde virtuelle de l’AFPC : 

Autres ressources

1 Avril 2024