Victoire! Le gouvernement rouvrira neuf bureaux d’Anciens Combattants d’ici un an

Délégation de vétérans à la colline parlementaire en 2013

L’Alliance de la Fonction publique du Canada est heureuse d’apprendre que le gouvernement fédéral tiendra sa promesse de rouvrir les bureaux d’Anciens Combattants.

« La décision du ministre des Anciens Combattants, Kent Hehr, de rouvrir ces neuf bureaux au cours de la prochaine année est une victoire importante pour les vétérans et toutes les personnes qui ont milité sans relâche pour le rétablissement de ces services. Nous sommes ravis de savoir que les vétérans pourront de nouveau se faire servir en personne », affirme Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC.

Les vétérans ripostent

En 2013 et 2014, les conservateurs ont fermé neuf bureaux d’Anciens Combattants (à Corner Brook, Charlottetown, Sydney, Thunder Bay, Windsor, Brandon, Saskatoon, Kelowna et Prince George).

Des vétérans des quatre coins du pays ont travaillé d’arrache-pied pour mettre un frein à ces fermetures. Ils ont envoyé une délégation au Parlement en 2013 afin de sensibiliser les élus à l’importance de ces services vitaux.

Le ministre des Anciens Combattants de l’époque, Julian Fantino, a fait preuve de mépris envers les vétérans. Il s’est d’ailleurs attiré la foudre du public en annulant une rencontre prévue avec eux. Lorsqu’il a fermé le bureau de Sydney en décembre 2013, plus de mille personnes sont descendues dans les rues de la ville pour protester, un geste qui s’est répercuté dans les autres villes touchées.

L’AFPC a prêté main-forte en diffusant une série de vidéos mettant en vedette plusieurs vétérans témoignant de l’impact de la fermeture de ces bureaux sur leur quotidien et leur santé mentale.

Engagement politique

De 2013 à 2015, les vétérans ont renouvelé leur engagement politique et se sont mobilisés pour faire tomber les conservateurs. Ils ont veillé à ce que tous les partis d’opposition s’engagent à rouvrir les bureaux d’Anciens Combattants. Résultat? La population locale de la majorité des circonscriptions touchées par ces fermetures a choisi d’élire d’autres candidats que les conservateurs.

« Le manque de respect du gouvernement conservateur envers les vétérans canadiens était un enjeu majeur aux dernières élections fédérales », soutient Carl Gannon, président national du Syndicat des employé-e-s des Anciens Combattants.

« L’annonce récente de la réouverture de ces bureaux permettra aux vétérans et à leurs familles de recevoir le soutien qu’ils méritent. Voilà une belle victoire pour les anciens combattants d’aujourd’hui et de demain. »

« C’est tellement agréable de savoir qu’on nous écoute enfin, conclut Ron Clarke, ancien combattant qui a travaillé à la réouverture du bureau de Sydney en Nouvelle-Écosse.

« Cette victoire bien méritée montre que la population appuie les vétérans et les services publics. Nous méritons d’être traités avec respect et d’être servis en personne. »

Sujets: 

3 Décembre 2015
Share/Save