Le Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux confirme à nouveau l'impact dévastateur de Phénix

Il y a quatre ans, le cauchemar Phénix commençait. Le Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux confirme l'impact dévastateur du système de paye sur des centaines de milliers de fonctionnaires, et l'ampleur des problèmes non réglés.

Les dernières statistiques, confirmées par plus de 182 000 employés ayant répondu au sondage, montrent clairement que le gouvernement doit à ses travailleurs une bien meilleure compensation pour les difficultés du Phénix que les maigres 5 jours de congé offerts.

Faits saillants

  • 72 % (131 000) des répondants ont affirmé avoir été touché par Phénix.
  • 59 % (107 000) des répondants ont dit avoir connu de nouveaux problèmes de paye ou d'autres problèmes de rémunération au cours des 12 derniers mois.
  • 51 % des répondants ont décidé de ne pas chercher ou accepter un autre poste (p. ex., mutation, promotion, détachement, affectation, affectation intérimaire) au sein de la fonction publique fédérale.
  • 74 % des répondants ont déclaré avoir subi du stress en raison de problèmes liés à la paye ou à d'autres aspects de la rémunération

« Ces chiffres sont stupéfiants, année après année, a déclaré le président de l'AFPC, Chris Aylward. Le gouvernement doit investir dans la dotation en personnel pour réduire le nombre de cas créés chaque jour, ainsi que pour éliminer l'arriéré de 202 000 cas. Mais, tout aussi important, le gouvernement doit mettre de côté sa maigre offre et accepter de dédommager de façon égale chaque travailleurs et travailleuses pour les torts causés par Phénix. »

« Les fonctionnaires fédéraux payent pour les erreurs du gouvernement. C’est le temps que le gouvernement leur redonne cet argent! »

Sujets: 

13 Janvier 2020