*MISE À JOUR* - Phénix : ce que l’AFPC fait pour vous aider

L’AFPC ne ménage aucun effort pour s’assurer que ses membres sont payés à temps et correctement et pour régler les problèmes liés à Phénix.

Voici des exemples de ce que nous avons accompli.

1. Des avertissements avant et après le lancement de Phénix

Avant même que le système ne soit lancé, et encore au début de la première phase, l’AFPC a maintes fois prévu les libéraux qu’il y aurait de graves problèmes.

2. Revendications pour un dédommagement

Nous avons convaincu le Conseil du Trésor de rembourser les intérêts, pénalités et autres frais payés par nos membres à cause des erreurs de paye. Nous réclamons également le remboursement des intérêts accrus en raison des retards de la paye, des dommages-intérêts pour préjudice moral et le remboursement des honoraires d’un professionnel pour régler les problèmes importants liés à l’impôt.

3. Mesures judiciaires

En juin 2016, nous avons présenté une requête à la Cour fédérale. En décembre, nous avons obtenu une ordonnance qui précise que les personnes en congé de maladie, en congé de maternité ou en congé parental doivent avoir un meilleur accès à l’aide disponible. Cette ordonnance exige également que le gouvernement fédéral s’assure d’avoir le personnel nécessaire pour régler les problèmes de paye.

4. Revendications pour l’élargissement de l’accès aux paiements d’urgence

Sous la pression exercée par l’AFPC et d’autres syndicats, le gouvernement a autorisé les ministères à verser des paiements prioritaires aux fonctionnaires, actuels et anciens, qui éprouvent des difficultés financières parce qu’ils ont été sous-payés en raison de Phénix.

5. Plainte pour pratique déloyale de travail

Nous avons déposé une plainte pour pratique déloyale de travail contre l’employeur et comparu devant la Commission des relations de travail et de l’emploi dans la fonction publique en septembre 2016.

6. Pressions sur la ministre responsable de Phénix

  • Nous avons écrit d’urgence à la ministre Foote pour l’exhorter à prendre les mesures qui s’imposent. Certaines de nos demandes ont été satisfaites. Le gouvernement a notamment accepté de réembaucher des fonctionnaires chevronnés, de nommer un vérificateur impartial et de dédommager les fonctionnaires pour les pertes subies.
  • Nous avons lancé une campagne de lettres en ligne ciblant la ministre Judy Foote, le premier ministre Trudeau et les députés des circonscriptions visées. Des milliers de lettres ont été envoyées.
  • Des membres de l’AFPC ont tenu une manifestation à Terre-Neuve-et-Labrador, la province de la ministre.
  • La présidente de l’AFPC, Robyn Benson, est allée rencontrer la ministre Foote.
  • Nous avons demandé au greffier du Conseil privé d’intervenir auprès de Services publics et Approvisionnement Canada, des ministères et des organismes afin qu’ils fassent tout en leur pouvoir pour arranger Phénix rapidement. Nous l’avons également enjoint de s’assurer que le gouvernement accorde les fonds nécessaires pour y arriver.

7.  Pressions pour trouver des solutions

Des porte-parole de l’AFPC rencontrent régulièrement de hauts dirigeants du gouvernement pour discuter du dossier Phénix. Nous avons réussi à négocier diverses mesures, dont : des règles de base claires sur le remboursement des dépenses que les fonctionnaires ont dû faire à cause de ces problèmes; l’assouplissement des critères d’admissibilité aux paiements prioritaires; et des solutions pour atténuer les conséquences fiscales des erreurs de paye.

8. Sensibilisation du public

L’AFPC a régulièrement fait les manchettes, exposant les ratés du système de paye Phénix et attirant l’attention sur la pression que subissent nos membres à Miramichi.

Nous demandons aux membres de boycotter haut et fort les activités de la Semaine nationale de la fonction publique, qui se déroule du 11 au 17 juin. Nos membres sont fiers de servir la population canadienne et méritent d’être payés correctement.

9.   À la défense de nos membres à Miramichi

La présidente de l’AFPC, Robyn Benson, et la présidente du Syndicat des services gouvernementaux, Donna Lackie, se sont rendues régulièrement à Miramichi pour rencontrer les travailleurs et travailleuses du Centre des services de paye et entendre ce qu’ils avaient à dire. Nous avons transmis leurs préoccupations à Services publics et Approvisionnement Canada.

10. Répondre à vos questions et vous tenir au courant

Chaque jour, les employés et les dirigeants élus de l’AFPC répondent aux appels et aux courriels des membres qui ont des questions au sujet de leur paye ou qui ont besoin d’aide. Nous tentons aussi de répondre rapidement à vos questions et commentaires sur les médias sociaux (Facebook, Twitter), et nous publions régulièrement des renseignements sur notre site Web.

Les représentants et les élus de l’AFPC tentent d’accroître la pression afin de corriger les problèmes rapportés par nos membres.

Sujets: 

26 Avril 2017
Share/Save