Médias substituts: déclaration de principes de l'AFPC 36

L'Alliance de la Fonction publique du Canada s'est engagée à veiller à ce que tous nos membres soient bien renseignés sur leurs droits, avantages et devoirs à titre de syndiqués. De plus, dans le cadre de la promotion de l'équité en matière d'emploi pour son propre personnel, l'Alliance cherche à équiper tout le personnel de l'AFPC des outils dont il a besoin pour accomplir avec compétence son travail.

Pour garantir à tous et toutes l'accès à l'information syndicale, l'Alliance devra peut-être répondre aux besoins de ses membres et de son personnel ayant des déficiences sensorielles, des difficultés d'apprentissage ou d'autres handicaps, en leur fournissant l'information sous forme de médias substituts (comme le Braille, les gros caractères, les cassettes et les vidéos avec sous-titres ou interprétation gestuelle), plutôt que par les moyens traditionnels que sont l'imprimé et la vidéo.

Le fait d'assurer la disponibilité de l'information produite par l'Alliance dans des médias substituts permet au syndicat de se conformer à l'esprit de sa déclaration de principes sur les droits de la personne d'une part et, d'autre part, de se conformer à la Loi canadienne sur les droits de la personne. La présentation du matériel dans un format accessible est essentielle à la participation active des membres et du personnel du syndicat qui ont un handicap.

Pour donner effet à la présente déclaration de principes, l'Alliance entreprendra les activités suivantes:

1. Les membres et le personnel seront invités à faire connaître à l'Alliance leurs besoins spéciaux relativement aux médias substituts; cette invitation comprendra l'élaboration et la distribution d'un questionnaire sur les besoins en matière de médias substituts. L'invitation sera transmise aux membres par voie de la section locale, de l'Élément et du bureau régional, et au moyen de la distribution du questionnaire dans la revue Alliance, dans les trousses d'inscription à tous les événements de l'AFPC et dans la documentation d'orientation des membres.

2. L'AFPC dressera une liste d'envoi à partir des renseignements recueillis dans le questionnaire avec l'apport des CSMH et des sections locales, qui identifiera le choix de média substitut des membres.

3. Les documents imprimés produits par l'Alliance à l'intention de tous les membres seront fournis aux membres qui se sont auto-identifiés dans les médias substituts qu'ils ont spécifiés. Cela comprendra la revue Alliance.

4. Les documents imprimés produits par l'Alliance à l'intention de destinataires particuliers seront fournis, sur demande, dans le média substitut demandé. Cela comprendra les textes des cours de formation, les textes à l'intention des équipes de négociation, les documents destinés aux comités régionaux des femmes, etc.

5. Dans toute la mesure du possible, les documents imprimés produits par l'Alliance seront tous imprimés en gros caractères (des caractères d'au moins 14 points). Cette mesure permettra de réduire le coût de production des documents distincts à gros caractères et facilitera la lecture des documents de l'Alliance pour tous nos membres.

6. Chaque fois que l'Alliance produit une vidéo, elle en produira également une version avec sous-titres visibles que les membres pourront obtenir aisément. Les sous-titres correspondront à la langue officielle utilisée dans la partie sonore de la vidéo (l'anglais ou le français).

7. Lorsque l'Alliance produira des documents imprimés ou des vidéos en collaboration avec d'autres organisations, ou qu'elle achètera les documents ou vidéos d'une source extérieure, elle fera tous les efforts pour en produire ou en obtenir des versions dans des médias substituts.

LES MÉDIAS SUBSTITUTS SUR LESQUELS LES DEMANDES PORTERONT PROBABLEMENT

Médias à l'intention de personnes ayant des troubles visuels.

Audiocassettes: Une publication enregistrée sur bande sonore.

Braille: Un système de lecture utilisant des points en relief pour permettre la lecture d'une publication au toucher. Il y a trois « classes » ou niveaux de Braille. Les documents sont généralement reproduits en Braille abrégé. Le Braille a été conçu originalement en français.

Narration descriptive: Les vidéos et les longs métrages comportent une explication détaillée et de vive voix des scènes d'action, des tableaux et des autres éléments visuels.

Fichiers informatiques (disquette ou modem): Lorsqu'une publication est conservée dans un fichier informatique, les gens peuvent avoir accès à l'information en utilisant un ordinateur branché à une imprimante en Braille, à un synthétiseur de parole, à un moniteur à gros caractères, ou à tout autre appareil qui permet l'accès au fichier.

Gros caractères: Une publication comportant des caractères de 14 points ou plus.

Médias à l'intention des personnes ayant une déficience auditive:

Vidéos et longs métrages avec sous-titres: Les paroles sont reproduites sous forme de texte écrit au bas de l'écran, comme dans les films de langue étrangère. Les sous-titres visibles peuvent être lus par tous les gens, tandis que les sous-titres codés ne paraissent que lorsqu'il y a un décodeur spécial.

Vidéos et longs métrages avec interprétation gestuelle: Les paroles sont reproduites sous forme de langage gestuel sur l'écran.

POINTS TECHNIQUES À EXAMINER

Les types de documents suivants peuvent être produits par l'Alliance:

. AUDIOCASSETTES: La production à l'interne d'audiocassettes pourrait s'avérer pratique, surtout pour des documents courts comme « Parlons syndicat ». Ce média exige des magnétophones et de l'équipement de reproduction de haute qualité.

. BRAILLE: L'Alliance a acheté une imprimante recto en Braille dans le cadre de la Conférence ACCÈS '93.

. DOSSIERS INFORMATIQUES: Les dossiers peuvent être aisément copiés sur disquette à l'interne ou transférés par modem, pour distribution.

. GROS CARACTÈRES: Les nouveaux documents devraient être produits en gros caractères par ordinateur, à l'interne, en utilisant une police de caractère de 14 points ou plus, et imprimés sur papier 8 1/2 sur 11, si possible. Des versions à gros caractères des textes déjà publiés devraient être produites en utilisant la technologie, telle des dispositifs de balayage qui convertissent les caractères en données informatiques, qu'on peut ensuite utiliser pour produire un texte précis et clair en 14 points ou plus sur ordinateur.

Sujets : 

21 Septembre 1994
Share/Save