Trousse Phénix

Brulés par Phénix

Des fiches d’information sur Phénix et des sujets connexes

Foire aux questions sur le système de paye Phénix

La récente mise à jour concernant Phénix indique qu’un grand nombre de dossiers sont encore en attente. Le 2 juin, lors d’une téléconférence à l’intention des médias, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a fourni les plus récentes informations sur le système de paye de la fonction publique.

« Cela ne nous surprend pas », a déclaré Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. « Il y a presque 18 mois que le gouvernement a déployé Phénix. Il semble bien que nous ne sommes pas au bout de nos peines. »

Le 22 février, le gouvernement fédéral a fait le point sur le système de paye. Il a conseillé aux fonctionnaires touchés par les ratés de Phénix d’attendre au 1er mars pour imprimer leurs relevés d’impôt, afin de s’assurer d’avoir en main la bonne information.

La Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral doit rencontrer l’AFPC et le gouvernement le 31 janvier 2018.

Le gouvernement vient d’annoncer qu’il repoussait au 19 janvier 2018 la date limite pour signaler un trop-payé. L’AFPC estime toujours que ce n’est pas suffisant et continuera de mettre la pression afin qu’aucun fonctionnaire qui a reçu un trop-payé salarial à cause des ratés de Phénix n’ait à rembourser le montant brut.

Problèmes de paye? Les ministères peuvent effectuer des paiements prioritaires.

L’AFPC ne ménage aucun effort pour s’assurer que ses membres sont payés à temps et correctement et pour régler les problèmes liés à Phénix.

La présidente nationale de l’AFPC a rencontré les ministres chargés du dossier Phénix. Au programme de la rencontre : les recommandations du syndicat pour régler les problèmes de paye.

« J’ai transmis au groupe de travail les commentaires de ceux et celles qui travaillent directement avec le système Phénix, a déclaré Robyn Benson. J’en ai profité pour réitérer nos recommandations, en particulier les suivantes : inviter IBM à régler les problèmes technologiques inhérents au système Phénix et investir dans les ressources humaines.

Les militantes et militants de l’AFPC relatent ce que vivent nos membres pour que les députés soient bien au courant des effets ravageurs de Phénix sur les fonctionnaires.

Le gouvernement dédommagera les fonctionnaires qui ont subi des pertes financières, faute de paye.

Très insatisfaite de cette demi-mesure, l’AFPC continuera de mettre la pression afin qu’aucun fonctionnaire qui a reçu un trop-payé salarial à cause des ratés de Phénix n’ait à rembourser le montant brut.

Un mécanisme a été mis en place pour éviter de perturber les déclarations de revenus des personnes qui n’ont pas reçu leur plein salaire, qui ont été trop payées ou qui ont reçu des avances salariales d’urgence.

L’AFPC partage le scepticisme et la frustration de ses membres devant les nombreux cafouillages du gouvernement dans le dossier Phénix. Le syndicat encourage quand même ses membres à signaler les trop-payés avant le 19 janvier 2018 pour ne pas avoir à rembourser le montant brut.

Share/Save