Statistique Canada confirme l'analyse de l'AFPC : l'écart entre le taux d'absentéisme dans le secteur privé et celui du secteur public est minuscule

Dans un rapport qui vient de sortir sur les absences du travail, Statistique Canada confirme nos soupçons : comparer le secteur privé au secteur public, c'est comparer des pommes et des oranges.

La principale conclusion de cette étude, intitulée Comprendre l'écart des absences du travail entre les secteurs public et privé : le secteur public compte davantage de femmes et d'employés plus âgés. Dès lors qu'on prend en compte les différences d'âge et de sexe ainsi que le taux de syndicalisation, l'écart entre le secteur public et le secteur privé disparaît presque entièrement, à moins d'un jour par année.

Les auteurs du rapport font également valoir que les femmes ont tendance à s'absenter plus souvent. Ces absences sont attribuables à la maladie, à l'incapacité et au fait que les femmes, encore aujourd'hui, assument une grande part des responsabilités familiales. Les travailleurs plus âgés prennent, eux aussi, plus de congés-maladie que leurs collègues plus jeunes, souvent en raison d'une maladie ou d'une incapacité.

Ce rapport met en contexte les données sur l'absentéisme à la fonction publique que le Conseil du Trésor avait rendues publiques le printemps dernier durant la Semaine nationale de la fonction publique.

Lisez notre fiche d'information.

Sujets: 

20 Septembre 2013
Share/Save