Ratification de nouvelles conventions collectives par les membres de l’AFPC à Parcs Canada et à l’ACIA

Les membres des unités de négociation de Parcs Canada et de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) ont ratifié leurs ententes de principe. Ces deux unités de l’AFPC représentent quelque 10 000 fonctionnaires fédéraux qui se sont surpassés pour venir en aide à la population durant la pandémie. À ce jour, l’AFPC a négocié les conventions collectives d’environ 130 000 de ses membres de la fonction publique fédérale.

La convention des membres de Parcs Canada couvre la période de 2018 à 2021, et celle des membres de l’ACIA, la période de 2019 à 2021. Ces ententes prévoient des salaires équitables et de meilleures conditions de travail, sans aucune concession.

« Je suis fier des membres élus de nos équipes de négociation et de leur dévouement inébranlable au cours de cette ronde de négociation, a déclaré Chris Aylward, président national de l’AFPC. Grâce à leur travail acharné et à la solidarité de milliers de membres partout au pays, nous avons pu négocier des ententes équitables. Nous sommes bien placés pour les améliorer davantage lors de la prochaine ronde. »

Prochaines étapes

Au cours des prochaines semaines, l’AFPC rencontrera les représentants de Parcs Canada et de l’ACIA pour parapher les nouvelles conventions collectives. À l’exception des dispositions pécuniaires, qui sont rétroactives, les nouvelles modalités entrent en vigueur au moment de la signature.

Les deux employeurs disposent de 180 jours à compter de la signature des contrats pour mettre en œuvre les augmentations salariales, les ajustements salariaux et les indemnités. Comme il est expliqué dans les trousses de ratification, l’AFPC a négocié un paiement forfaitaire de 500 $ pour compenser ce long délai de mise en œuvre.

L’AFPC informera ses membres lorsque les ententes seront signées. Assurez-vous de mettre à jour vos coordonnées dans le portail des membres.

Le groupe FB encore à la table

Les membres du groupe FB négocient toujours leur contrat de travail avec l’Agence des services frontaliers du Canada.

Sujets: 

Employeurs: 

4 Novembre 2020