Première rencontre du comité mixte sur la rémunération des enseignants qui travaillent 12 mois par année

C’est le mercredi 1er novembre qu’a eu lieu la première rencontre du comité mixte chargé d’étudier la rémunération des enseignantes et enseignants ED-EST (12 mois). Le protocole d’entente prévu dans notre nouvelle convention collective (appendice « N ») décrit le mandat de ce comité formé de représentants du syndicat et de l’employeur.

La rémunération des enseignantes et enseignants fait l’objet de discussions depuis maintenant 13 ans. Un premier protocole d’entente a été négocié dans le cadre de la convention collective du groupe EB qui expirait le 30 juin 2007. Ce protocole visait à comparer les taux de rémunération de nos membres à ceux des enseignants qui travaillent pour les conseils scolaires provinciaux. 

Au cours de cette ronde de négociation, les enseignants d’AANC qui travaillent 10 mois ont aussi obtenu que l’on étudie leur rémunération. Puis, le 15 mars 2005, un protocole d’entente visant l’application des nouveaux taux de rémunération était signé. Les taux ont alors été augmentés de 8 % en Ontario et de 10 % en Alberta (les deux provinces où travaillent nos membres).

Une étude sur la rémunération des enseignants qui travaillent 12 mois, qui a pris fin en 2011, a révélé que les salaires de ces enseignants étaient inférieurs de 29 % en moyenne par rapport aux comparateurs. Le Conseil du Trésor et l’AFPC ne sont pas parvenus à s’entendre sur la façon de combler l’écart salarial. Cependant, au terme de la dernière ronde de négociation, les parties ont convenu de travailler ensemble pour déterminer un salaire national pour les enseignants dont l’année de travail s’échelonne sur 12 mois. 

La rencontre du 1er novembre marque le début de ces travaux. Les parties se sont entendues pour trouver une façon d’harmoniser les taux de rémunération en une seule grille salariale qui tiendra compte des salaires de tous les enseignants 12 mois au pays. Nous avons aussi proposé d’examiner comment faire en sorte que ces taux soient justes et comparables à ceux des autres professeurs.

Le travail du comité mixte est essentiel en vue de la prochaine ronde de négociation. À la lumière de ses recherches et analyses, le comité proposera aux parties en négociation des rajustements salariaux appropriés.

Les dates des prochaines rencontres seront bientôt fixées. Nous vous tiendrons au courant des travaux du comité. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Les représentantes et représentants de l’AFPC au sein du comité sont : 

Erin Sirett, négociatrice (coprésidente du comité)
Shawn Vincent, agent de recherche
Michel St-Armour, Établissement de Mission (Mission, C.-B.)
Arliss Chute Ibsen, Établissement de Bowden (Innisfail, Alberta)
Doug Mason, Établissement de Joyceville (Kingston, Ontario)
Yorgo Yumukoglu, Centre fédéral de formation (Laval, Québec)
Rod Crowe, Établissement de Springhill (Springhill, N.-É.)
 

Sujets: 

Employeurs: 

7 Novembre 2017
Share/Save