Phénix : Le rapport du DPB montre que l’offre d’indemnisation de Trudeau ne suffit pas

Le directeur parlementaire du budget (DPB) a publié un rapport sur les dépenses inévitables associées à la stabilisation et, ultimement, au remplacement du système de paye défectueux Phénix. Chose certaine, l’offre dérisoire du gouvernement pour dédommager nos membres pour les nombreux torts causés par Phénix est inacceptable.   

Le rapport confirme que le cauchemar Phénix est loin d’être terminé. Selon le DPB, les problèmes devraient persister au moins jusqu’en 2023. Le fait d’offrir aux membres de l’AFPC l’équivalent de 1,25 jour de congé par année pour quatre ans est nettement insuffisant, compte tenu des problèmes qu’ils ont endurés et dont on ne voit pas la fin. 

De plus, nous ne pouvons accepter une offre qui empêche nos membres de toucher l’équivalent de leur congé sous forme de paiement en espèces. Nous pensons que c’est la moindre des choses et nous ne ferons pas de compromis. 

L’AFPC est fière du combat qu’elle mène pour le respect de ses membres et elle poursuivra la lutte jusqu’à ce qu’ils soient pleinement dédommagés. 

Sujets: 

17 Mai 2019