Parcs Canada : L’employeur n’était pas disposé à négocier sérieusement

Ce furent quelques journées frustrantes à la table de négociation pour les travailleurs de Parcs Canada. Notre équipe de négociation a rencontré les représentants de Parcs Canada les 30 et 31 janvier pour échanger des propositions et entamer les négociations. L’équipe a été confrontée à un employeur qui avait peu à échanger et n’était pas préparé à des discussions constructives.

Un début de négociations plutôt décevant

Notre équipe de négociation a présenté une trousse complète qui reflète les enjeux importants auxquels sont confrontés nos membres. Elle était prête à discuter de la définition élargie de la famille, des protections en milieu de travail, des congés pour les victimes de violence familiale, de la conciliation travail-vie personnelle et de l’adhésion au Conseil national mixte.  

Consulter une copie des revendications contractuelles de l’AFPC

La majorité de la trousse était composée de pages quasiment vierges : les écrits s’étendaient sur une ou deux lignes seulement. Notre équipe de négociation a passé la plus grande partie de la première journée à exercer des pressions sur celle de Parcs Canada pour qu’elle présente un libellé de dispositions qui leur permettrait de tenir une discussion constructive. Le deuxième jour, l’employeur a ajouté quelques pages supplémentaires renfermant quelques dispositions, sans plus.

Consulter une copie des revendications contractuelles de Parcs Canada

Une habitude plutôt frustrante

Notre équipe de négociation a été confrontée à une attitude qui prend les allures d’une tendance frustrante : les représentants du gouvernement se présentent à la table de négociation sans la moindre intention de négocier avec les fonctionnaires. Le mois dernier, l’équipe de négociation AFPC-SEI a déclaré une impasse dans les négociations avec l’Agence du revenu du Canada après des mois de rencontres qui n’ont abouti à rien et L’AFPC a exigé du Conseil du Trésor de se présenter à la table avec un nouveau mandat, après des mois de retards et des offres insultantes.

Prochaines dates de négociation

Notre équipe de négociation a réussi à obtenir les dates des prochaines séances de négociation avec l’employeur. Les parties se rencontreront à nouveau du :

  • 12 au 14 mars
  • 30 avril au 2 mai
  • 28 au 30 mai

Nous nous attendons à ce que l’employeur se présente à la table en étant mieux préparé et prêt à négocier avec les membres de Parcs Canada.

Sujets: 

Employeurs: 

4 Février 2019