Le nouveau plan du gouvernement n’arrivera pas à arranger Phénix

Arrangez Phénix

Le gouvernement fédéral a annoncé un nouveau plan pour régler les problèmes liés au système de paye Phénix. Ce plan prévoit notamment la création d’un groupe de travail dirigé par des ministres influents du gouvernement.

« Nos membres se débattent avec les conséquences du fiasco de Phénix depuis plus d’un an. Ils ont besoin d’actions concrètes de la part du gouvernement, a déclaré Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. Le gouvernement a même abandonné l’idée de fixer une échéance pour régler la situation. »

Il faut des mesures concrètes

L’AFPC demande au gouvernement de prendre les mesures suivantes pour arriver à régler la situation pour de bon :

  • engager plus de personnel au centre de la paye à Miramichi et assurer une main-d’œuvre stable;
  • engager des fonctionnaires permanents, pas temporaires, pour les centres d’appels qui ont la formation et les moyens d’aider nos membres;
  • faire des centres de la paye satellites des centres permanents.

Le gouvernement doit investir les sommes nécessaires pour arranger le système.

Le plan du gouvernement ne va pas assez loin

Le plan du gouvernement prévoit ceci :

  • 70 millions de dollars par année sur les deux prochaines années pour aider les ministères à régler les problèmes liés à Phénix : Il ne s’agit pas de fonds neufs. Cela représente les économies que le gouvernement était censé réaliser grâce au système Phénix. L’AFPC avait déjà demandé au gouvernement de prévoir dans son budget 2017 un fonds de réserve de 75 millions de dollars par année pour les ministères et les agences.
  • Jusqu’à 200 $ pour les fonctionnaires qui ont dû engager un comptable ou payer des frais pour régler des problèmes liés à l’impôt : L’AFPC avait déjà réclamé ce genre d’indemnisation. Toutefois, nous pensons que 200 $ par employé sera un montant insuffisant dans bien des cas.
  • Un nouveau groupe de travail ministériel qui regroupera le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale, le ministre des Finances Bill Morneau, le président du Conseil du Trésor Scott Brison, la ministre de l’Environnement Catherine McKenna, le ministre des Ressources naturelles Jim Carr et Steven MacKinnon, le secrétaire parlementaire de la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement. L’AFPC a déjà fait des pressions sur les ministres et demandé au greffier du Conseil privé d’intervenir davantage pour arranger Phénix, car la situation nécessite des ressources additionnelles.

Le nouveau plan ne tient pas compte de nos autres revendications, notamment que le gouvernement verse des dommages-intérêts pour préjudice moral aux fonctionnaires qui ont souffert à cause des ratés du système et leur rembourse les intérêts accrus en raison des retards de la paye.

Pour plus d’information, voir notre page Web sur le système Phénix.

Sujets: 

27 Avril 2017
Share/Save