Négos du groupe EB : Nous voulons des augmentations salariales équitables

Nous avons rencontré l’employeur à quatre reprises au cours des deux dernières semaines. Les discussions ont porté notamment sur nos revendications salariales , nos congés de maladie, le réaménagement des effectifs et d’autres questions en suspens.

Revendications salariales de l’AFPC

Afin de corriger l’iniquité stagnante des salaires, nous avons soumis demander de rajuster les salaires en fonction du marché. De plus, nous avons proposé quatre nouvelles indemnités et l’amélioration d’une indemnité existante.

  • Enseignants ED-EST (régime de rémunération  de 12 mois) : En 2011, une étude sur la rémunération révélait qu’en moyenne, le salaire des enseignants ED-EST (régime de rémunération de 12 mois) est de 29 % inférieur à celui de leurs homologues qui travaillent pour d’autres employeurs. L’AFPC propose donc une augmentation salariale de 29 % afin de combler cet écart. De plus, nous proposons une restructuration des grilles salariales dans le but d’établir une seule échelle salariale, d’après celle de l’Ontario.
  • Membres du groupe ED-EST (enseignants, directeurs et directeurs adjoints ayant un régime de rémunération de 10 mois) et du groupe EU : Afin de combler un écart salarial, l’AFPC demande un rajustement en fonction du marché de 15 % du taux de rémunération des employés ED-EST (régime de rémunération de 10 mois) et de celui des employés EU. Parmi eux, 85 % sont autochtones, dont une majorité de femmes . 
  • Membres LS : Pour les bibliothécaires du groupe LS, nous proposons un rajustement en fonction du marché de 10 % pour combler un écart salarial. 

Réaménagement des effectifs 

Le Conseil du Trésor est d’avis que l’Appendice sur le réaménagement des effectifs ne nécessite pas de changements. Or, nous sommes tout à fait en désaccord avec cette position compte tenu du stress et des bouleversements qu’ont vécus bon nombre de nos membres pendant quatre années de coupes et de mise à pied dans les services publics. 

L’AFPC avait présenté de nombreuses revendications visant à garantir que l’ARE soit appliqué de manière juste, transparente et impartiale. Le Conseil du Trésor est resté sur sa position : ne rien changer au libellé actuel. 

« C’est toute une claque pour l’AFPC! Surtout de la part d’un gouvernement libéral qui a promis, durant la campagne électorale, de restaurer le respect envers les fonctionnaires, » a déclaré Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC.

Congés de maladie

Nous demeurons opposés à la proposition de l’employeur de remplacer nos congés de maladie par un régime d’invalidité de courte durée (ICD). Nous continuons également de revendiquer le renouvèlement ou l’amélioration du régime actuel de congés de maladie.

Lors d’une réunion tenue cette semaine, le Comité sur les enjeux communs, regroupant des porte-parole des cinq équipes de négociation de l’administration publique centrale, a souligné que tout régime ICD doit être intégré à la convention collective. 

Autres sujets 

  • Nous avons abordé les questions en suspens.
  • Nous avons demandé que la Journée nationale des Autochtones soit rebaptisée en anglais Indigenous Peoples’ Day (plutôt que National Aboriginal Day).
  • Nous avons ratifié des dispositions administratives concernant le congé de bénévolat et le congé personnel.

Sous-comité du groupe EB

Le sous-comité du groupe EB a discuté de l’étude sur la rémunération des enseignants ED-EST (régime de rémunération de 12 mois) et de la revendication salariale à laquelle nous travaillons depuis plus d’une décennie. Ce sous-comité est constitué d’enseignants (régime de rémunération de 12 mois), qui représentent des établissements fédéraux de partout au pays.

Restez à l’affût et participez à la mobilisation!

Nous vous tiendrons au courant des progrès réalisés durant tout le processus. Au cours des prochaines semaines, nous vous informerons des prochaines dates de négociation. Consultez cette page pour obtenir les mises à jour et, lorsque vous discutez avec vos collègues, ne manquez pas de souligner l’importance d’appuyer votre syndicat durant les négos.

Faites-vous entendre et passez le mot! Nous avons besoin de votre aide pour continuer de faire pression sur l’employeur et organiser la riposte contre toute demande de concession!
 

Sujets: 

Employeurs: 

24 Juin 2016
Share/Save