Négociations du groupe EB : rien ne bouge...

Les discussions ont surtout porté sur les questions en suspens. Malgré ses belles promesses électorales, dont celle de respecter les fonctionnaires, le gouvernement libéral n’a pas démontré à la table de négociation qu'il était prêt à régler les importants problèmes auxquels sont confrontés les membres EB. 

Encore une fois, nous sommes très déçus de voir que nous n'avançons pas à la table de négociation. Aucun progrès sur les principales revendications, dont le taux de rémunération, les heures de travail et les indemnités.

Nous aurions volontiers discuté de nos revendications salariales avec l’employeur, mais  celui-ci s'en est tenu à sa position initiale : une maigre augmentation économique de 0,5 %. Il ne veut pas reconnaître les disparités salariales ni à rajuster les salaires selon la valeur du marché.

La patience a des limites

Vu l’inflexibilité de l’employeur, il est impossible d’aller plus loin. Comment peut-on poursuivre les discussions lorsque le Conseil du Trésor ne prend pas au sérieux les priorités de nos membres?

Restez au courant et mobilisez-vous!

Nous vous tiendrons informés tout au long du processus de négociation. Entretemps, nous vous invitons à :

  • visiter le syndicatafpc.ca/eb et à nous suivre sur Facebook et Twitter;
  • parler à vos collègues sur la nécessité de protéger les dispositions de leurs convention collective et leurs avantages sociaux;
  • participer aux prochaines séances d’information dans votre région.

Nous avons besoin de votre aide pour continuer à faire pression sur l’employeur et organiser la riposte contre toute demande de concession!

Sujets: 

Employeurs: 

16 Septembre 2016
Share/Save