Négociation du groupe EB : encore la même chanson

Les Canadiens ont élu un nouveau gouvernement qui a promis d’améliorer les relations de travail et de témoigner plus de respect à l’égard de ses employés de la fonction publique. Or, nous n’avons pas encore vu de gestes en ce sens à la table EB.

(Notre équipe a présenté quelques revendications de plus issues de rondes de négociation antérieures et en a modifié d’autres pour tenir compte des discussions à la table). 

Pas question de toucher à nos congés de maladie

En effet, la proposition présentée par les négociateurs du Conseil du Trésor ressemblait à s’y méprendre à celle du gouvernement conservateur. Il s’agit, encore une fois, de remplacer notre régime actuel de congés de maladie par un régime d’invalidité de courte durée beaucoup moins avantageux pour nos membres, qui perdront leurs acquis. Il s’agirait d’un régime non négocié que le gouvernement pourrait modifier à son gré.

Nous sommes ouverts à l’amélioration du régime de congés de maladie, pour autant que nous n’ayons pas à faire de concessions à la table de négociation et que nos membres n’aient pas à choisir entre ne pas être payés et travailler malade. 

La négociation de bonne foi et la loi C-4

Nous sommes heureux de constater que le gouvernement compte abroger la loi C-59 (section 20). Toutefois, nous nous devons de lui rappeler l’existence d’une autre loi injuste, la C-4. Les changements inconstitutionnels qu’elle a apportés au processus de négociation collective demeurent préoccupants.  

Taille des classes – Appendice D

Plusieurs points font encore l’objet de discussions, mais notre équipe de négo présentera une revendication qui reflète l’état actuel du milieu de travail et qui porte sur plusieurs questions qui intéressent nos membres.

Étude sur la rémunération

L’employeur préfère discuter de cette étude lorsque nous aborderons les revendications pécuniaires. L’équipe de négociation veillera à ce que l’employeur tienne compte de nos recommandations à ce sujet. Après plus d’une décennie d’injustice, le temps est venu de régler la question une fois pour toutes à la table de négociation.

Pour plus de renseignements, consultez le site syndicatafpc.ca/
 

Sujets: 

Employeurs: 

5 Février 2016
Share/Save