Négociation du groupe EB : beaucoup de vent, mais peu de mouvement

L’équipe du groupe EB a rencontré l’employeur à trois reprises cette semaine. Nous avons profité de l’occasion pour discuter, notamment, du réaménagement des effectifs.

Réaménagement des effectifs

Encore une fois, nous avons fait valoir qu’il fallait absolument remanier l’Appendice sur le réaménagement des effectifs durant la présente ronde de négociation.

Nos revendications visent à rendre le processus plus transparent et à réduire le stress qu’occasionne le réaménagement des effectifs chez les fonctionnaires.

Nous voulons aussi préserver et améliorer les services publics, donner plus de mordant aux protections contre les départs non volontaires et faire reconnaître le principe de l’ancienneté.

Congés de maladie

En ce qui concerne cet enjeu, notre objectif n’a pas changé : soit on conserve le régime existant, soit on l’améliore. Et nous avons clairement dit que toute modification devrait être négociée. Nous avons répété que la raison d’être d’un régime est d’éviter que les fonctionnaires aient à choisir entre aller au travail quand ils sont malades ou perdre leur revenu.

Nous avons également abordé :

  • les questions en suspens
  • les dispositions sur l’indemnisation des frais judiciaires visant à protéger nos membres dans l’exercice de leurs fonctions
  • nos revendications sur le congé de comparution et le congé pour les affaires de l’Alliance;
  • l’article sur les obligations religieuses (que nous avons paraphé)
  • l’importance de conclure définitivement l’étude sur la rémunération des enseignantes et enseignants qui enseignent 12 mois par année.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant tout au long du processus. Nous vous invitons également à consulter notre site Web et nos diverses plateformes de médias sociaux.
Par-dessus tout, parlez à vos collègues de votre convention collective et des avantages et protections qu’elle vous procure. Participez aux prochaines séances d’information et activités de mobilisation de votre région. Les bureaux régionaux vous feront part d’autres détails, que nous publierons également dans notre site Web.

Nous vous encourageons à passer le mot pour continuer à faire pression sur l’employeur et organiser la riposte contre toute concession. 

Les pourparlers reprendront en avril 2016.

Sujets: 

Employeurs: 

11 Mars 2016
Share/Save