Négociation avec le Conseil du Trésor : l’AFPC en a assez du peu de progrès

Les 10 et 11 octobre 2018, l’équipe de négociation représentant les enjeux communs de près de 90 000 fonctionnaires a repris les pourparlers avec le Conseil du Trésor (CT), mais en est ressortie déçue et découragée. Les négociateurs du CT n’ont toujours pas déposé les propositions qu’ils souhaitaient discuter précédemment et sont venus à la table sans réponse pour la plupart des revendications de l’AFPC qui leur ont été présentées en juin dernier.

En dépit de l’inaction du gouvernement, l’équipe de négociation de l’AFPC a continué à défendre les intérêts et les préoccupations des membres sur un bon nombre d’enjeux d’importance. L’équipe a déposé les revendications sur le traitement de la paye et les problèmes liés à Phénix, la santé mentale au travail, les services de garde d’enfants et un protocole d’entente sur les conditions de travail des membres civils de la GRC qui sont appariés aux unités de négociation de l’AFPC.

Voici également quelques-unes des revendications sur Phénix qui ont été déposées :

  • Si l’employeur néglige de payer le jour prévu ses employés ou si leur paye est inexacte, il devra leur verser des intérêts au taux d’intérêt composé quotidien de la Banque du Canada.
  • L’employeur ne doit pas exiger le recouvrement des trop-payés tant que les problèmes de paye liés à Phénix n’auront pas été réglés. De plus, il ne pourra recouvrer plus de dix pour cent (10 %) sur la paye nette des employés à moins que ceux-ci ne décident de rembourser un montant plus élevé.
  • Le syndicat souhaite négocier des règles sur les avances de salaire et les prestations d’urgence ainsi qu’un libellé prévoyant des services-conseils en comptabilité et gestion financière aux fonctionnaires qui subissent les répercussions négatives des ratés du système Phénix.

L’équipe de négociation a prévenu les négociateurs du Conseil du Trésor qu’à la prochaine séance de négociation, soit la première semaine de décembre, ils devront déposer leurs dernières propositions et commencer sérieusement à négocier une fois pour toutes.

La séance de négociation de cette semaine comptait la présence des équipes de négociation élues représentant les groupes suivants : Services des programmes et de l’administration (PA), Services techniques (TC), Services de l’exploitation (SV), Enseignement et bibliothéconomie (EB) et dont les conventions collectives sont arrivées à échéance au cours de l’été.

À noter que les prochaines séances de négociation de chacun des groupes auront lieu les 16 et 17 octobre prochain.

Sujets : 

Employeurs: 

15 Octobre 2018