Mois de l’histoire des femmes : retour sur le passé et regard vers l’avenir

Octobre est le Mois de l’histoire des femmes au Canada, une occasion de se rappeler les luttes que nous avons gagnées et de réitérer notre engagement envers la lutte continue pour l’égalité des sexes pour toutes les femmes au Canada.

La violence envers les femmes

L’AFPC, de concert avec les groupes autochtones, a milité pendant de nombreuses années pour la tenue d’une enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Dans le rapport de l’enquête qui a finalement été publié cette année, on demande aux gouvernements et à toutes les couches de la société de reconnaître l’ampleur du problème et de mettre fin à la violence dont sont victimes les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA autochtones. La publication du rapport marque le début du cheminement vers la justice. Toutefois, notre syndicat continuera d’exercer des pressions pour que les recommandations soient mises en œuvre, et de lutter pour que justice soit rendue aux femmes autochtones.

L'AFPC continue de militer pour obtenir des congés en cas de violence familiale. Grâce aux pressions exercées par les syndicats, le Code canadien du travail prévoit dorénavant dix jours de congé pour les personnes qui se trouvent dans cette situation, mais ce congé n’est pas entièrement payé. L’AFPC a demandé deux semaines de congé payé en cas de violence familiale à plusieurs employeurs, à la table de négociation, y compris au Conseil du Trésor. L’AFPC continuera de lutter pour obtenir des dispositions de convention collective raisonnables et solides qui protègent les survivantes et survivants de la violence familiale.

Groupe de travail sur l’équité entre les genres de l’AFPC

Depuis des décennies, l’AFPC est à l’avant-garde de la lutte du mouvement syndical pour l’équité entre les genres au Canada. Consciente des obstacles auxquels font face les femmes, l’AFPC a mis sur pied le Groupe de travail sur l’équité entre les genres chargé d’examiner les moyens de promouvoir l’équité entre les genres et d’augmenter le taux de représentation des femmes au sein de notre syndicat. Le Groupe de travail a adopté une approche intersectionnelle qui tient compte du fait que les femmes ne vivent pas toutes ces inégalités de la même façon. Pour aborder de façon significative la question de l’équité entre les genres, nous devons connaître les obstacles à la participation des membres qui s’identifient comme des femmes et comprendre comment les femmes racialisées, autochtones, lesbiennes, bisexuelles, trans et les femmes ayant un handicap les vivent.

Surveillez la publication du rapport du Groupe de travail sur l’équité entre les genres, au cours des prochains mois.

Services de garde d’enfants

L’accès à des services de garde abordables est crucial pour toutes les familles et constitue un facteur essentiel de promotion de l’égalité hommes-femmes. Depuis plus de 20 ans, l’AFPC collabore avec des promoteurs des services de garde, des groupes de femmes et d’autres syndicats pour pousser le gouvernement fédéral à octroyer du financement aux provinces, aux territoires et aux communautés autochtones afin de les aider à établir un réseau public et complet de services de garde. Nous n’en sommes manifestement pas encore là.

L’AFPC a demandé à tous les partis politiques fédéraux de faire des services de garde abordables leurs priorités de campagne électorale. Pour en savoir plus, visitez : UnEnfantUnePlace.

Conférence nationale des femmes de l’AFPC 2020

La conférence nationale des femmes de l’AFPC aura lieu du 3 au 5 avril 2020, à l’hôtel Westin à Ottawa, sous le thème « Le pouvoir aux femmes : à nous d’agir! » La date limite pour s’inscrire est le 1er novembre 2019. Cliquez ici pour en savoir plus et vous inscrire.

L’AFPC reste déterminée à lutter pour l’équité entre les genres, que ce soit au chapitre de l’équité salariale, de l’accès à des services de garde abordables et accessibles, de la justice pour les femmes autochtones ou des congés pour les victimes de violence familiale. En ce mois d’octobre, rendons hommage aux femmes exceptionnelles qui, grâce à leurs réalisations et contributions historiques, ont ouvert la voie à notre présent, mais gardons aussi à l’esprit qu’il y a encore du chemin à faire.

 

9 Octobre 2019