Membres civils de la GRC intégreront la fonction publique fédérale en 2020

Le gouvernement a annoncé cette semaine que les membres civils de la Gendarmerie royale du Canada intégreront la fonction publique fédérale le 21 mai 2020.

Cette intégration devait d’abord avoir lieu en avril 2018, mais elle a été retardée en raison du dysfonctionnement persistant du système de paye Phénix.

Le commissaire intérimaire de la GRC, Daniel Dubeau, croit que la nouvelle échéance permettra au gouvernement de stabiliser le système Phénix avant que les membres civils de la force policière soient transférés dans la fonction publique.

Pourquoi prendre le risque?

L’AFPC et le SESJ ne voient pas comment on peut faire des suppositions quant au moment où le système de paye Phénix sera stabilisé et maintiennent que les MC de la GRC ne devraient pas être transférés tant et aussi longtemps que tous les fonctionnaires ne sont pas à nouveau payés en temps et avec exactitude.

« Aucune personne raisonnable n’ajouterait de la pression sur le système de paye en y inscrivant ces membres, a déclaré Robyn Benson, la présidente nationale de l’AFPC. Les membres civils de la GRC ne devraient pas avoir à craindre d’avoir des problèmes de paye lorsqu’ils seront intégrés à la fonction publique fédérale. »

La GRC a son propre système de paye avec sa propre équipe de conseillers en rémunération pour payer son personnel. On peut et on devrait continuer d’utiliser ce système pour garantir que les employés de la GRC continueront d’être payés en temps et avec exactitude.

Les MC de la GRC toujours sans syndicat

Par ailleurs, les membres civils devront attendre deux autres années avant de bénéficier d’une représentation syndicale et de relations de travail stables.

En décembre, l’AFPC a présenté des demandes en vertu de l’article 58 de la Loi sur les relations de travail dans le secteur public fédéral pour que les MC de la GRC soient rattachés à certaines de ses unités de négociation afin de leur offrir toutes les protections de ses conventions collectives. Mais la décision de la Commission des relations de travail se fait toujours attendre.

Gel des conditions d’emploi

L’AFPC demande aussi au fédéral de garantir les conditions d’emploi des membres civils jusqu’à ce qu’elle puisse y apporter des améliorations dans le cadre de nouvelles conventions collectives.

On réclame donc un gel complet des conditions d’emploi des MC.

Participation à la Conférence nationale sur la négociation

Des membres civils de la GRC provenant de toutes les parties du Canada ont eu la chance d’assister à la Conférence nationale sur la négociation de l’AFPC. À cet événement, des centaines de fonctionnaires fédéraux ont discuté pour déterminer leurs priorités en vue de la prochaine ronde de négociations collectives.

Les MC de la GRC joueront un rôle important dans le façonnement de l’avenir de la fonction publique fédérale du Canada.

Sujets: 

Employeurs: 

17 Avril 2018
Share/Save