L’AFPC, un syndicat dynamique!

Robyn Benson

Dans son discours d’ouverture au Congrès national de l’AFPC, Robyn Benson a félicité les membres d’avoir réalisé d’importants progrès au cours des trois dernières années.

« Nous sommes forts, unis et victorieux », a déclaré la présidente Benson. « Nos membres ont de meilleurs contrats de travail qu’il y a trois ans. Leur salaire a augmenté. L’investissement dans les services publics est en hausse dans la plupart des régions du pays. Plus que jamais, notre syndicat gagne en force et en nombre. »

« Pour la première fois en près d’un demi-siècle, nous avons constaté d’importantes améliorations aux programmes publics comme le Régime de pensions du Canada.  Nous ne faisons pas que conserver nos acquis, nous faisons des percées. »

Robyn Benson a rappelé aux congressistes que l’AFPC ne recule devant rien. « Quand les gouvernements et les employeurs attaquent, nous ripostons. Quand les employeurs exigent des concessions, c’est non! Quand les gouvernements s’attaquent aux droits, nous résistons vigoureusement. » 

« C’est à vous qu’on doit nos réalisations – et aux milliers de militantes et de militants de l’AFPC, à nos membres partout au pays. C’est grâce à vos efforts et à votre leadership que nous avons fait des progrès. Vous n’avez jamais baissé les bras et avez toujours exigé davantage. » 

Voici un exemple des percées réalisées au cours des trois dernières années.

  • Nouvelles dispositions contractuelles telles le congé accordé aux membres confrontés à la violence conjugale.
  • Mobilisation des membres pour faire avancer le dossier des services de garde et inciter les gouvernements à agir en ce sens.
  • Travail de coalition sur l’équité salariale devant mener à un nouveau projet de loi cet automne.
  • Opposition à la privatisation des aéroports ayant poussé le gouvernement à revenir sur sa décision. 

L’impact de Phénix

La présidente Benson a tenu à saluer les milliers de membres qui subissent les ratés de Phénix et qui craignent toujours que d’autres erreurs se produisent. Elle a également fait l’éloge des membres du Centre de paye de Miramichi qui font face à une pression incessante pour faire plus, plus vite et sans soutien adéquat.

« Nous devons nous serrer les coudes et exiger que le problème soit réglé, mais aussi que nos membres soient dédommagés, a-t-elle déclaré. Le temps est venu de dire au gouvernement : respectez les conventions collectives et versez aux fonctionnaires la paye qui leur revient, sinon nous prendrons les moyens nécessaires pour vous obliger à le faire. » 

Les élections : une occasion à saisir 

La présidente a insisté sur l’importance de la période préélectorale provinciale et des élections fédérales de 2019. C’est le moment idéal pour les travailleuses et les travailleurs d’exiger davantage des gouvernements et des partis politiques. C’est l’occasion d’inciter nos membres à faire du Canada un endroit où il fait bon vivre et travailler, où les gouvernements se soucient des travailleurs.

Robyn Benson a souligné que les personnes racialisées et les peuples autochtones attendent toujours la réforme du système juridique qu’on leur promet depuis longtemps. « La crise de l’eau potable chez les Premières nations perdure. Et les enfants des Premières nations reçoivent toujours moins du gouvernement canadien que les autres enfants, malgré quatre ordonnances de non-conformité du Tribunal canadien des droits de la personne », a-t-elle dit. 

Merci aux membres

« Les membres sont, et seront toujours, le pilier de notre grand syndicat. Je tiens à vous remercier tous et toutes du fond du cœur pour ce que vous avez fait, a déclaré la présidente nationale.Je remercie aussi le personnel de l’AFPC et des Éléments pour leur loyauté envers les membres, leur soutien et leur contribution. »

« La force et la solidarité de l’AFPC reposent sur les convictions et les actions des membres. Que ce soit la négociation, l’action politique ou les campagnes, rien n’avance sans l’engagement, l’implication et l’action de nos membres. »

Robyn Benson a encouragé les congressistes à continuer de renforcer la solidarité entre les membres et avec les membres.

« Trouvez de nouveaux moyens de convaincre les membres de s’impliquer dans leur section locale. Confiez-leur des responsabilités. Donnez-leur du pouvoir et des outils. Incitez-les à agir, pour eux-mêmes et pour les autres. »

« C’est ainsi que nous continuerons à grandir, en nombre, en diversité et en solidarité. L’AFPC deviendra ce que nous voulons qu’elle soit, une force inébranlable », a-t-elle conclu.

Pour lire le rapport complet de la présidente nationale de l'AFPC, cliquez ici.

29 Avril 2018
Share/Save