L’AFPC condamne le racisme et la violence qui sévissent aux É.-U. et au Canada

Le racisme et l’intolérance ont motivé l’attaque meurtrière qui est survenue samedi dernier, à Charlottesville, en Virginie. Des centaines de suprémacistes, arborant symboles nazis et drapeaux confédérés, se sont opposés aux contre-manifestants antiracistes. Le bilan : trois morts et des dizaines de blessés. L’AFPC est solidaire des victimes.

Le climat politique qui règne actuellement aux États-Unis a permis aux groupes extrémistes de droite d’exprimer ouvertement leur haine et leur intolérance.

Ne soyons pas dupes, toutefois, le racisme est présent partout, y compris au Canada. Pensons à l’attaque contre la grande mosquée de Québec, au profilage racial, au fichage des jeunes hommes noirs et à l’incarcération massive d’Autochtones. On a découvert que des nationalistes blancs voulaient organiser un rassemblement à Toronto. Chaque jour, les Canadiennes et les Canadiens racialisés font face au racisme systémique.

Il faut lutter contre le racisme et le mouvement suprémaciste dans nos milieux de travail et dans nos communautés. L’AFPC continuera de lutter pour l’égalité et la justice et encourage ses membres à dénoncer haut et fort le racisme.

Sujets: 

15 Août 2017
Share/Save