Journée mondiale du sida

le ruban rouge de la Journée mondiale du sida

La Journée mondiale du sida, qui a lieu le 1er décembre chaque année, se veut un outil de sensibilisation à la pandémie du sida causée par l’infection à VIH. C’est aussi un moment de réflexion sur ce qui a été accompli à l’échelle nationale et internationale pour lutter contre le VIH et sur ce qu’il reste encore à faire.

Le 1er décembre marque aussi le début de la Semaine nationale de sensibilisation au sida chez les Autochtones au Canada (disponible en anglais seulement).

Les cas d’infection à la hausse

À l’échelle du globe, le VIH et le sida sont toujours à l’état pandémique. ONUSIDA estime que 35 millions de personnes vivent avec le VIH et que le taux d’infection continue d’augmenter dans presque chaque région du monde.

Dans le monde, plus de 50 % des personnes infectées par le VIH sont des femmes. Toujours selon ONUSIDA, un million et demi de personnes sont décédées de maladies liées au sida en 2013.

Les taux de nouveaux cas d’infection à VIH grimpent aussi au Canada. On estime que 75 500 Canadiennes et Canadiens vivaient avec le VIH à la fin de 2014, soit 6 700 (9,7 %) de plus qu’en 2011.

Place à l’engagement et à l’action

Le VIH-sida peut être prévenu et la médecine a fait des pas de géant dans le traitement des personnes qui vivent avec l’infection. Toutefois, l’accès universel aux mesures préventives, aux soins et au soutien demeure problématique, tant au Canada qu’ailleurs dans le monde.

Les gouvernements ont distribué généreusement les beaux discours et les promesses, mais ont failli à leur engagement sur l’accès universel au traitement médical en 2010. 

L’AFPC demande au gouvernement fédéral d’affecter plus d’argent et de ressources au Fonds international de lutte contre le sida et aux organismes communautaires qui travaillent dans ce domaine.

Le 1er décembre, faites votre part et soyez solidaires des personnes vivant avec le VIH/sida ici et ailleurs dans le monde.

Sujets: 

30 Novembre 2016
Share/Save