Un groupe de travail sur l’équité entre les genres à l’AFPC

Le Groupe de travail sur l’équité entre les genres s’est réuni pour la première fois le 21 janvier 2019. Le groupe de travail, présidé par Sharon DeSousa, VPER de l’Ontario, tire son origine d’une réunion du Comité national des droits de la personne (CNDP) tenue en décembre 2017. Le Groupe de travail des femmes du CNDP avait recommandé la mise sur pied d’un groupe de travail chargé d’examiner la parité hommes-femmes au sein de tous les organes de direction du syndicat et de formuler des propositions en vue d’augmenter le taux de représentation des femmes dans tous les secteurs d’activité de l’Alliance.

Les travaux du groupe se dérouleront en trois phases :

  1. analyser l’état actuel de l’équité entre les genres à tous les niveaux de l’AFPC, en particulier la participation des femmes des groupes d’équité
  2. consulter les membres au moyen de sondages et de réunions en personne pour cerner les obstacles à la participation aux activités syndicales et recueillir des commentaires sur les besoins des femmes en matière d’égalité
  3. présenter au Conseil national d’administration un rapport des conclusions tirées et des recommandations pour viser à l’égalité des sexes et accroître la participation des femmes à l’AFPC.

Outre la consœur DeSousa, le Groupe de travail est composé de June Winger (présidente nationale de l’Union des employés de la Défense nationale) et de trois membres du Groupe de travail des femmes du CNDP, à savoir : Angela Decker, Sandrine Oka et Missy Taylor.

L’AFPC se veut un syndicat représentatif de ses membres à tous les niveaux et elle prévoit de modifier sa culture, ses programmes et ses pratiques afin que les femmes de tous les groupes d’équité sont représentées partout dans votre syndicat.

Sujets : 

24 Octobre 2019