Des engagements prometteurs dans le Discours du Trône

Avec les grandes priorités qui sont énoncées dans le Discours du Trône, le gouvernement libéral devra réinvestir massivement dans la fonction publique.

« Le gouvernement ne s’est pas engagé comme tel à rétablir les services publics dans son Discours du Trône. Aussi surveillerons-nous de près le premier budget. Donnera-t-on aux fonctionnaires les ressources nécessaires pour réaliser les changements annoncés? », se demande Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC.

Il y a toutefois de bien bonnes choses dans ce discours. En effet le gouvernement s’est engagé à :

  • Renforcer le régime d’assurance-emploi
  • Collaborer avec les provinces et les territoires pour améliorer le Régime de pensions du Canada
  • Négocier un nouvel accord sur la santé avec les provinces et les territoires
  • Mettre en œuvre les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation du Canada
  • Mener une enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

« Nous espérons aussi qu’un programme national de services de garde d’enfants fasse partie du programme d’infrastructures sociales annoncé par les libéraux », ajoute Mme Benson.

Malheureusement, le Discours ne prévoit rien pour le rétablissement des relations avec les syndicats fédéraux.

Mais l’AFPC veillera au grain. Nous rappellerons aux libéraux qu’ils se sont engagés à protéger les droits des travailleurs, entre autres en abrogeant les lois C-377 et C‑525 ainsi que les dispositions antisyndicales des lois C-10, C-4 et C-59, et ce, dans les plus brefs délais.

Sujets: 

4 Décembre 2015
Share/Save