Comment l’Appendice sur le réaménagement des effectifs vous protège t il?

 

Pendant les négociations, l’AFPC fait tout ce qu’elle peut pour limiter au maximum les effets négatifs des initiatives de réaménagement des effectifs. Pour cela, elle voit à ce que les changements qui concernent les priorités du gouvernement ou la prestation des services entraînent un minimum de pertes d’emplois et, quand c’est possible, elle le fait au moyen de réaffectations qui ne nécessitent pas une réinstallation.

L’employeur a les obligations suivantes :

  • Voir à ce que les travailleurs et les travailleuses soient le plus qualifiés possible, car un haut niveau de compétence augmente les possibilités de placement et la sécurité d’emploi.
  • Planifier efficacement les ressources humaines. L’Agence Parcs Canada doit examiner ses pratiques de travail et arrêter d’avoir recours à des contractuels, à des agences de placement temporaire et à des consultants avant d’envisager la réduction des effectifs nommés pour une période indéterminée.
  • Planifier la relève et identifier des possibilités de placement pour les personnes qui pourraient être touchées par un réaménagement des effectifs.

L’ARE permet aux travailleuses et aux travailleurs d’être traités équitablement et uniformément. L’AFPC s’est engagée à renforcer les mesures d’égalité de l’ARE.

L’ARE prévoit des mesures pour que vous soyez le mieux informé possible si vous deviez vous trouver dans une situation de réaménagement des effectifs.

Il incombe à l’employeur de bien renseigner son personnel.

Il est aussi important que vous, en tant que travailleurs et travailleuses, compreniez bien le processus.

Sujets : 

Employeurs: 

16 Septembre 2013
Share/Save