Budget fédéral : l'AFPC demande au gouvernement de rétablir les services publics

Le budget sera bientôt déposé. L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) demande au ministre des Finances, Bill Morneau, d’apporter de véritables changements en réinvestissant dans la fonction publique fédérale pour que la population canadienne puisse bénéficier immédiatement des retombées économiques.

« Il est temps que le gouvernement adopte une nouvelle approche en matière d’économie. La plateforme électorale libérale promettait d’améliorer les services publics, notamment en réduisant le temps d’attente et en assurant des services personnalisés. Nous allons voir à ce que le gouvernement tienne promesse », déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC.

Des années d’austérité et de coupes dans les services publics fédéraux et les agences fédérales, comme l’Agence canadienne d’inspection des aliments, Parcs Canada et l’Agence du revenu du Canada, ont fragilisé l’économie et démoralisé les fonctionnaires.

« Un nouveau mandat exige de nouvelles mesures : annuler les coupes dans les services publics, renforcer le programme d’assurance-emploi, améliorer le Régime de pensions du Canada, instaurer un programme national de garderies, mettre en œuvre les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation et bonifier le financement accordé aux communautés autochtones. »   

Le gouvernement a commencé à rétablir certains services publics, mais il reste encore beaucoup à faire.  La réduction draconienne des effectifs du Programme d’assurance-emploi a eu de graves conséquences : le traitement des demandes de prestations prend plus de temps et le personnel en place ne suffit pas à la tâche pour répondre aux appels des prestataires. 

Certes, l’annonce de la réouverture des neuf bureaux d’Anciens Combattants Canada constitue une importante victoire, mais les détails tardent à venir à ce sujet. 

« La population canadienne a perdu des services dont elle a besoin, ajoute la présidente Benson. Et les compressions nuisent à l’économie, tant nationale que régionale. Il faut dès maintenant renforcer les services publics et donner aux ministères les effectifs nécessaires pour que nos membres puissent bien faire leur travail. 

« Nous sommes arrivés à un tournant décisif. Le gouvernement doit donner l’exemple et favoriser une vision positive du Canada en investissant dans l’avenir, y compris les infrastructures sociales », conclut-elle.

Sujets: 

15 Mars 2016
Share/Save