Accord multilatéral sur les services de garde : Loin d’être suffisant

Enfants en garderie

Avec l’annonce faite aujourd’hui par le fédéral, les provinces et les territoires sur le financement des services de garde, la campagne nationale de l’AFPC sur les services de garde est plus essentielle que jamais.

« C’est tout simplement insuffisant. On est très loin de la promesse faite par le Parti libéral de négocier une entente-cadre qui ouvrirait réellement la voie à un système de services de garde universels et de qualité pour tous. Par conséquent, nous continuerons à mettre la pression sur le gouvernement avec nos alliés progarderies », a déclaré la présidente de l’AFPC, Robyn Benson.

Ainsi, durant les trois premières années de l’accord, les provinces et les territoires devront aider plus particulièrement les familles nécessiteuses plutôt que l’ensemble des familles. Signalons aussi qu’il n’y a absolument rien dans cet accord, qui durera 10 ans, relativement à la création d’un réseau de garderies universel et accessible.

« Il y a une grande pénurie de services de garde abordables et de qualité au Canada. Nos membres, qui sont aussi des parents, nous l’ont répété plusieurs fois. C’est très frustrant que les gouvernements n’aient pas choisi la voie de l’universalité et de l’accessibilité », a déploré Mme Benson.

L’AFPC encourage ses membres à continuer la lutte sur deux fronts : réformer l’entente-cadre et augmenter sensiblement les investissements fédéraux dans les services de garde.

Pour en savoir plus :

Sujets: 

13 Juin 2017
Share/Save