Les votes de grève du Conseil du Trésor

*** Les votes de grève sont suspendus ***

Alors que le nombre de cas de coronavirus signalés augmente au Canada, il est important que l’AFPC prenne les devants pour protéger la santé et la sécurité de ses membres et du public canadien. 

Conformément aux recommandations des autorités de santé locales et nationales, le syndicat a pris la difficile décision de reporter toute activité rassemblant un grand nombre de membres. 

Tous les votes de grève - y compris ceux de plus de 90 000 fonctionnaires fédéraux des unités de négociation PA, SV, TC et EB - seront suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Un contrat de travail juste et un dédommagement Phénix équitables

Les négociations achoppent parce que le fédéral refuse de dédommager convenablement les membres de l’AFPC pour les ratés de Phénix et de leur accorder des augmentations salariales justes et équitables. Le gouvernement offre des augmentations salariales non indexées sur l’inflation et un dédommagement dérisoire qui ne s’applique pas également à tous les fonctionnaires.

Pour forcer le Conseil du Trésor à bouger, il faudra mettre la pression. Voilà pourquoi le président national de l’AFPC, Chris Aylward, a autorisé le vote de grève.

Un mandat de grève fort, c’est la meilleure façon de conclure une entente rapidement sans avoir à faire la grève.

C’est un moyen de pression puissant, surtout que le gouvernement Trudeau ne veut pas un arrêt de travail généralisé. Le pays est déjà secoué par une crise, et le gouvernement minoritaire ne peut se permettre d’autres perturbations.

Les négociations traînent depuis trop longtemps. Il est temps d’avoir ce qui nous est dû.

Un message de Chris Aylward, président national de l'AFPC
Ce que vous devez savoir en cas de grève
Pourquoi vous méritez plus de 5 jours de congé
Cette liste sera mise à jour au fur et à mesure de l'annonce des votes de grève
Tout ce que vous devez savoir sur les votes de grève
En savoir plus sur les revendications spécifiques à votre table de négo

Nouvelles