Fierté

L'AFPC s'engage à reconnaître et à célébrer la contribution de ses membres faisant partie des communautés gaies, lesbiennes, bisexuelles, trans et transsexuelles.

17 Mai 2018
À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), solidaire des travailleuses et travailleurs LGBTQ2+, participe avec eux au mouvement toujours plus actif de lutte contre la discrimination. Les droits des LGBTQ2+ : nous ne sommes pas sortis du bois La discrimination et le harcèlement continuent de marquer toutes les facettes de la vie des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans, queer et bispirituelles :
15 Février 2018
Lors d’une consultation sur le recensement menée récemment par Statistique Canada, l’AFPC a demandé au gouvernement d’inclure des questions sur les LGBTQ2 dans le recensement de 2021. « Il est très important que le recensement de 2021 renferme des questions sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre », déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. « Le questionnaire doit refléter la diversité canadienne. Et comme le gouvernement a réaffirmé son engagement envers la diversité et l’inclusion, il doit en faire une priorité. »
19 Décembre 2017
En 2015, lors de son congrès national, l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) a adopté la résolution suivante : exercer des pressions sur le gouvernement pour qu’il lève l’interdiction faite aux hommes et aux femmes trans qui ont eu des relations avec d’autres hommes de donner leur sang, leur moelle osseuse ou leurs organes. Cette mesure est discriminatoire parce qu’elle est fondée sur l’orientation sexuelle plutôt que sur des pratiques sexuelles à risque élevé.
19 Décembre 2017
Le 15 décembre 2017 L’honorable Ginette Petitpas Taylor Ministre de la Santé 70, promenade Colombine Pré Tunney K1A 0A6 Objet : Interdiction faite aux gais de donner du sang Madame la Ministre, Je vous prie instamment de lever l’interdiction du don de sang, de moelle osseuse et d’organes par des gais.
12 Décembre 2017
Le Groupe de travail conjoint syndical-patronal sur la diversité et l’inclusion vient de publier son rapport final. Son mandat d’un an consistait à définir et à justifier la diversité et l’inclusion dans la fonction publique et à recommander un cadre de travail et un plan d’action. La diversité, l’inclusion et des initiatives efficaces axées sur l’équité en matière d’emploi sont fondamentales pour éliminer les obstacles systémiques et mettre en place un milieu de travail respectueux et exempt de discrimination et de harcèlement.
10 Décembre 2017
Il faut se rappeler que le respect des droits de la personne n’est jamais acquis. Défendons les droits des Autochtones, militons pour les droits des personnes trans, mettons fin à la violence conjugale, luttons contre le racisme...
25 Août 2017
Services publics et Approvisionnement Canada vient de lancer un guide de soutien aux employés transgenres. Ces lignes directrices, élaborées avec le concours de l’AFPC et d’autres syndicats, sont les premières du genre au gouvernement fédéral.
26 Juillet 2017
9. Que signifie un nom ? Certains mots ont servi à nous humilier et nous marginaliser. Aujourd’hui, nous les utilisons pour nous réapproprier nos expériences et faire connaître notre réalité. Personne gaie, lesbienne, bisexuelle, transgenre, queer, en questionnement, bispirituelle et intersexuée : cet atelier fait le point sur la façon dont les participants s’identifient et pourquoi. Chaque génération revendique un nom différent. Nous examinerons notre histoire commune et nos points d’entente.
19 Juin 2017
Dans ce bilan des progrès, les auteurs soulignent les principales observations qui façonneront un cadre et un plan d’action permettant d’aborder le travail du groupe de travail avant que ce dernier publie son rapport final à l’automne 2017.
15 Juin 2017
Le 15 juin, le Sénat a enfin adopté le projet de loi C-16 et l’AFPC s’en réjouit vivement! Cette loi permettra ainsi d’enchâsser les droits des personnes trans dans les lois canadiennes. Rappelons que le projet de loi avait d’abord été adopté par la Chambre des communes en octobre 2016. « L’adoption de ce projet loi est un grand pas pour la défense des droits des personnes trans leur assurant respect et protection contre les préjugés et la haine dans le milieu de travail », déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC.

Pages