Système électoral : les libéraux brisent leur promesse

Le gouvernement a annoncé qu’il renonçait à sa promesse de rendre le système électoral canadien plus juste et représentatif.

 « Le système actuel permet d’élire un gouvernement majoritaire avec une minorité de votes », déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. « Il nous faut un mode de scrutin plus démocratique où chaque vote pèse réellement dans la balance. »

L’AFPC et le Congrès du travail du Canada demandent au premier ministre de tenir sa promesse : que 2015 soit la dernière élection inéquitable.

« Le premier ministre doit tenir parole et faire en sorte que chaque vote compte », ajoute Robyn Benson.

La décision du gouvernement d’abandonner cette promesse survient après plusieurs mois de consultations tenus par un comité spécial de la Chambre des communes et des parlementaires. Le comité recommandait que le changement au système de représentation proportionnelle soit soumis à un référendum.

Sujets: 

5 Février 2017
Share/Save