Réaménagement des effectifs: Obtenir de l'aide et agir

Si vous croyez que votre milieu de travail fera l’objet d’une réduction des effectifs, d’une réinstallation ou d’une privatisation :

  • demeurez calme;
  • ne prenez aucune décision irréfléchie ou précipitée;
  • tenez-vous au courant;
  • posez des questions sur votre situation et vos options;
  • étudiez sérieusement toutes les possibilités qui vous sont offertes et répondez-y dans les délais prescrits;
  • assurez-vous de transmettre au syndicat et à votre ministère/organisation tous les renseignements nécessaires pour vous aider;
  • cherchez activement un autre emploi et étudiez sérieusement toutes les offres d’emploi;
  • assurez-vous que l’on peut vous joindre facilement;
  • renseignez-vous au sujet de vos droits et n’hésitez pas à les exercer;
  • parlez à votre syndicat;
  • parlez à votre employeur.

Votre syndicat constitue une ressource importante et vous avez droit à une représentation dans le cadre du processus de réaménagement des effectifs (1.4.1). Les comités syndicaux-patronaux chargés du réaménagement des effectifs sont des entités essentielles à la surveillance du processus. Prenez-y part et collaborez avec votre syndicat.

Votre syndicat peut vous aider à interpréter l’Appendice sur leréaménagement des effectifs compte tenu de votre situation. Si vous avez des questions, communiquez avec la déléguée ou le délégué de votre section locale ou de votre Élément.

Les ministères doivent établir des systèmes pour faciliter la réaffectation ou le recyclage des personnes touchées, excédentaires et mises en disponibilité. On doit, entre autres, vous affecter une personne-ressource et vous offrir des conseils pour vous aider à poursuivre votre carrière dans la fonction publique (1.1.35). Ces conseils doivent notamment porter sur :

  • l’ARE et la signification des garanties offertes; les effets du réaménagement des effectifs sur vous;
  • vos droits et obligations;
  • votre situation actuelle, y compris la rémunération, les avantages sociaux tels que l’indemnité de départ et la pension de retraite, la classification, les droits linguistiques, les années de service;
  • les autres possibilités pouvant s’offrir à vous en vertu de l’ARE;
  • le refus d’une offre d’emploi raisonnable et les conséquences qui en découlent;
  • vos chances de nomination à un autre poste;
  • les ressources disponibles, notamment les Centres de ressources humaines, la rédaction d’un curriculum vitæ et la préparation aux entrevues avec d’éventuels employeurs;
  • le fonctionnement du Système de gestion de l’information sur les priorités de la CFP.

Le Conseil du Trésor offre également quelques ressources, notamment sa propre Foire aux questions.

Sujets : 

Employeurs: 

17 Septembre 2013
Share/Save