Postes Canada : le maintien des services est de bon augure

L’AFPC et le SEPC voient une lueur d’espoir pour l’avenir de Postes Canada dans la nouvelle vision annoncée par le gouvernement.

« Nous sommes heureux que le gouvernement s’engage à maintenir le mandat de Postes Canada, qui est d’abord et avant tout de servir la population canadienne », déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. « Sa décision de reclasser la Société afin qu’elle réinvestisse tous ses profits dans les services et l’innovation est un important pas en avant. » 

Il est néanmoins décevant que le gouvernement ait brisé sa promesse électorale de rétablir la livraison du courrier à domicile pour les 800 000 foyers qui ont des boîtes communautaires. Les aînés et les personnes à mobilité réduite devront attendre qu’un groupe d’experts et de défenseurs d’aînés et de personnes handicapées soit mis sur pied et dépose son rapport avant de pouvoir obtenir de meilleurs services.

« Nous nous réjouissons que la direction de Postes Canada ait obtenu le mandat clair de collaborer davantage avec son personnel, ses syndicats et les collectivités », ajoute François Paradis, président national du Syndicat des employés des postes et communications (SEPC). « Nous sommes également heureux d’apprendre que le gouvernement a l’intention de renouveler son conseil d’administration pour qu’il soit plus diversifié et offre une plus grande perspective, notamment en ce qui concerne la main-d’œuvre. »

L’AFPC et le SEPC en profitent pour encourager vivement Postes Canada à :

  • améliorer ses services en arrêtant de supprimer des emplois et de recourir à la sous-traitance 
  • revoir sa lourde structure administrative
  • transférer certains emplois d’Innovaposte à Postes Canada
  • être juste envers son personnel, notamment en assurant la solvabilité du régime de retraite et en abolissant les deux catégories de régimes des retraite et d’avantages sociaux. 

L’AFPC et le SEPC se réjouissent également de la recommandation du gouvernement que Postes Canada explore les possibilités de partenariat dans le secteur de la vente au détail afin d’améliorer les services gouvernementaux en milieu rural et dans les régions éloignées en particulier. Le moment serait également choisi pour Postes Canada d’envisager élargir ses horizons en offrant par exemple des services bancaires postaux et le programme Aliments-poste.

Employeurs: 

25 Janvier 2018
Share/Save