Pont Blue Water : des membres de l’AFPC en grève

Ligne de piquetage au pont Blue Water

Le 21 novembre, les 47 employés du pont Blue Water, en Ontario, ont déclenché la grève parce que leur employeur, la Société des ponts fédéraux limitée (SPFL), a mis fin aux discussions.

Parmi les grévistes, on retrouve des préposés aux postes de péage, à l’entretien et au bureau de change ainsi que des concierges.

La SPFL, une société d’État, relève du ministre des Transports Marc Garneau. Ses bureaux sont à Ottawa.

Une foule de concessions exigées par l’employeur

La SPFL demande à ses employés de faire d’importantes concessions sur bon nombre d’enjeux : congés de maladie, équité salariale, congés de maternité parental, durée du travail et établissement des horaires.

Lorsque le syndicat a rejeté ces concessions, l’employeur a quitté la table de négociation. Les employés n’avaient d’autre choix que de faire la grève.

Rassemblement à Ottawa

Il y aura un rassemblement le 24 novembre à midi devant le siège social de la SPFL (55, rue Metcalfe, Ottawa). Venez en grand nombre manifester votre solidarité avec les grévistes!

Renseignements : consultez la page Événements sur le site de l'AFPC-RCN.

 

Sujets: 

Géographie: 

Employeurs: 

22 Novembre 2016
Share/Save