Le point sur les négos des TC : Combattre l’injustice et unir nos forces

Du 18 au 20 novembre, l’équipe des TC est retournée à la table de négociation avec le Conseil du Trésor. Nous avons aussi passé du temps en comités pour discuter stratégie. Les trois jours passés avec l’employeur ont permis de progresser dans plusieurs dossiers d’importance.

Examen de la structure des groupes professionnels

Mardi, l’employeur a fait le point sur l’examen de la structure des groupes professionnels des TC. Tout d’abord centré sur le groupe PA, l’examen s’est ensuite rapidement étendu à certains postes du groupe TC.

L’attention de l’employeur a surtout porté sur le travail d’inspection technique à Transports Canada et au Bureau de la sécurité des transports, mais il se penchera bientôt sur d’autres groupes professionnels.

Même si la présentation était assez courte, nous avons passé plus d’une heure à parler des nombreux problèmes de recrutement et de maintien en poste des employés du groupe TC. Nous avons interrogé l’employeur : Que compte-t-il faire pour le reste des TC? Quel est le calendrier de l’examen et la méthodologie utilisée pour comparer et classer les postes du groupe TC, dont plusieurs sont sans pareil?

L’employeur veut que l’examen ne lui coûte rien. Mais étant donné les écarts salariaux entre nous et nos collègues du provincial et du secteur privé, comment éviter de parler de salaire alors que le recrutement et le maintien en poste sont des problèmes critiques chez les TC? L’examen de la structure des groupes professionnels est loin d’être terminé. Nous continuerons d’insister sur le fait que les TC méritent une structure de classification moderne, assortie d’un salaire concurrentiel.

Réaménagement des effectifs

L’AFPC propose de changer radicalement l’Appendice sur le réaménagement des effectifs, qui régit la réduction du personnel dans la fonction publique fédérale. Toutes les équipes de négociation de l’AFPC ont fait des propositions pour rendre les règles plus transparentes, ce qui réduirait l’anxiété des personnes touchées.

Nous cherchons à préserver et même à améliorer les services publics. Nous voulons que l’ancienneté soit reconnue en période de réaménagement des effectifs.

Il faut que l’Appendice sur le réaménagement des effectifs protège davantage nos membres et qu’elle soit plus claire. Il faudrait aussi élargir le programme des départs volontaires.

Il est clair que les récentes compressions auraient pu s’appuyer davantage sur une réduction de l’embauche et sur les départs volontaires. Pourquoi accabler des milliers de nos membres, alors qu’il y a des moyens plus sains et efficaces de leur permettre de se porter candidats au départ volontaire?

Congés de maladie

Le gouvernement a présenté une deuxième proposition sur les congés de maladie qui forcerait toujours les employés à aller travailler même quand ils sont malades. Ce n’est qu’une version remaniée du programme présenté par le Conseil du Trésor en septembre et rejeté sans réserve par toutes les équipes de négociation de l’AFPC. Nous ne baisserons pas les bras et continuerons de défendre ces congés.

L’AFPC a récemment présenté des revendications pour rendre les lieux de travail fédéraux plus sains.

Notre équipe

Ce mois-ci, nous avons accueilli dans notre équipe Sheri Parent, agente des affaires du travail à Winnipeg auprès du Syndicat des employées et employés nationaux.

Pour mieux comprendre les chantiers maritimes, l’exécution de la loi et les modes de transport, autant de domaines dans lesquelles travaillent les membres du groupe TC, l’équipe de négociation est épaulée par trois sous-comités, dont les membres ont été choisis par leur Élément partout au pays et qu’elle rencontrera au cours des prochains mois.

L’équipe de négociation est résolue à représenter tous les membres du groupe TC et les sous-comités l’aideront à défendre nos revendications à la table de négociation. Ainsi, notre pouvoir de négociation sera renforcé. Nous espérons vous voir nombreux aux prochaines rencontres organisées par le syndicat pour vous informer des propositions et des stratégies adoptées. Unis, nous sommes plus forts.

La prochaine ronde de négociations est prévue pour janvier 2015.

Pour plus de renseignements et pour consulter les propositions du syndicat et de l’employeur, rendez-vous au syndicatafpc.ca/fb.

 

Sujets: 

Employeurs: 

21 Novembre 2014
Share/Save