Phénix : La plainte de l’AFPC entendue cette semaine

Les audiences concernant la plainte pour pratique déloyale de travail auprès de la Commission des relations de travail et de l’emploi dans la fonction publique (CRTEFP) débuteront le 12 septembre 2016.

Le syndicat estime que le Conseil du Trésor a enfreint la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique en omettant de verser à ses employés le salaire qui leur est dû.

Selon la Loi, l’employeur ne peut modifier unilatéralement les conditions d’emploi pendant les négociations collectives avec le syndicat. Nous sommes d’avis que l’employeur a enfreint la loi en omettant de payer à temps et correctement ses employés. 

Ce que nous voulons :

  • que la CRTEFP déclare que l’omission de l’employeur de payer ses employés viole la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique;
  • que l’employeur soit tenu de verser à nos membres un salaire exact et à temps;
  • que l’employeur dédommage nos membres qui ont subi un préjudice du fait de la mise en œuvre du système Phénix;
  • que l’employeur reconnaisse que les problèmes causés par Phénix ont nui à la cote de crédit de beaucoup de membres. Les membres peuvent se voir refuser une attestation de sécurité en raison d’une mauvaise cote de crédit et l’employeur doit veiller à ce que cette situation ne se produise pas.

Les faits

  • L’AFPC a déposé la plainte en juin 2016 en raison des problèmes découlant du système de paye Phénix.
  • Cinq jours d’audience sont prévus la semaine prochaine, mais la décision de la CRTEFP pourrait prendre un certain temps.
  • En  juin, l’AFPC et d’autres syndicats ont demandé une ordonnance du tribunal pour obliger le gouvernement fédéral à payer les fonctionnaires touchés par Phénix. Les audiences devraient commencer prochainement.
  • L’AFPC retourne à la table de négociation avec le Conseil du Trésor la semaine prochaine.

Sujets: 

Employeurs: 

9 Septembre 2016
Share/Save