OES : Il est temps de relayer le travail précaire aux oubliettes!

La semaine du 12 décembre, notre équipe de négo a rencontré celle de l’employeur pendant trois jours. Nous avons tous hâte de conclure une nouvelle convention collective et notre équipe travaille fort pour obtenir des améliorations.

Nous avons passé la semaine à discuter des revendications non pécuniaires des unités de terrain et de bureau, notamment la santé mentale au travail et le Programme d’apprentissage mixte (PAM). Des représentants de l’AFPC et du Conseil du Trésor ont fait un exposé détaillé sur le PAM. Ils ont souligné les retombées positives du programme, tant pour les gestionnaires que le personnel. Le programme permet entre autres d’améliorer les interactions, le dialogue et le climat de travail.

Nous continuons d’exercer des pressions pour régler les principaux points qui nous tiennent à cœur : heures de travail, sécurité d’emploi et emplois à durée déterminée. Nous avons de nouveau affiché des autocollants dans la salle de négociation pour que l’employeur voit bien la durée excessive des emplois temporaires aux OES. L’équipe de négociation de l’employeur a ainsi vu les efforts déployés par nos membres d’un bout à l’autre du pays pour souligner l’ampleur du travail précaire aux OES. Merci de votre appui constant!

Des séances de négociation sont prévus du 30 janvier au 1er février, puis du 13 au 15 février. Nous vous tiendrons au courant des progrès réalisés.
 

Sujets: 

Employeurs: 

18 Décembre 2017
Share/Save