Négociation du groupe TC : non aux concessions!

Du 9 au 11 septembre 2014, l’équipe de négociation TC est retournée à la table de négociation avec le Conseil du Trésor. L’équipe a poursuivi la présentation des revendications des membres TC et des arguments justifiant des améliorations à leur convention collective.  Les travaux en comités mixtes se sont aussi poursuivis du 8 au 12 septembre où les membres TC ont pu défendre certains enjeux complexes.

À la table de négociation, l’équipe a continué son plaidoyer en faveur des droits des membres TC relativement aux mesures disciplinaires, à la durée du travail, à la discrimination, aux affectations intérimaires et à d’autres dispositions de la convention.  L’équipe de négociation a tenu à souligner à l’employeur que son droit de gestion n’est pas illimité. Dans le cas de membres, par exemple, qui font l’objet d’une enquête, il a fallu rappeler à l’employeur le principe de présomption d’innocence – argument qui semblait totalement nouveau aux yeux de certains représentants de l’employeur.

Nous avons pu signer quelques revendications proposant des modifications mineures aux dispositions sur la rémunération de disponibilité, des heures supplémentaires et de rentrée au travail. Il reste cependant beaucoup de travail afin d’améliorer notre convention collective et réfuter les nombreuses concessions exigées par l’employeur.

Ensemble, défendons les congés de maladie

Cette semaine, le gouvernement est revenu avec sa proposition visant à sabrer le régime de congés de maladie pour toutes les unités de négociation du Conseil du Trésor. Le gouvernement vise, entre autres, à établir un régime d’assurance invalidité à court terme, à éliminer la possibilité d’accumuler des congés de maladie et à les limiter à 37,5 heures par année. Notre équipe s’est jointe aux autres unités de négociation de l’AFPC pour rejeter cette proposition.

Nouveaux membres au sein de l’équipe de négo

La composition de l’équipe a changé depuis son élection. Au cours du congrès triennal de l’UEDN du mois d’août, June Winger a été élue au poste de la vice-présidence exécutive de l’Élément, un poste qu’elle occupe à temps. Quelques semaines plus tard, c’était au tour de Suzanne Arsenault de nous quitter pour un poste au sein du gouvernement de l’Ontario. L’équipe est donc une fois de plus confrontée au problème de maintien en poste et de recrutement qui touche notre unité de négociation. Notre équipe tient toutefois à souhaiter un bon succès à June et Suzanne dans leurs nouvelles fonctions.

Par conséquent, Jean Cloutier et Milton Dyck sont venus remplacer June et Suzanne au sein de notre équipe. Jean est un membre EG et vice-président régional suppléant du Syndicat de l’Agriculture pour l’est du Québec. Milton est également membre EG et 3e vice-président national du Syndicat de l’Agriculture basé en Saskatchewan.

Solidarité!

L’équipe TC a assisté à un barbecue de solidarité avec des membres de l’AFPC, de l’IPFPC, de l’Association canadienne des employés professionnels (ACEP) ainsi que d’autres syndicats qui ont signé un pacte de solidarité le 10 septembre dernier. Si nous voulons obtenir des résultats positifs au cours de ces négociations, il est essentiel que tous les groupes professionnels, les sections locales, les régions et les autres syndicats fassent montre de solidarité.

L’équipe TC espère vous rencontrer au cours des prochaines réunions, activités et manifestations. Nous vous encourageons à y assister pour montrer votre appui! Ensemble, défendons nos droits et nos services publics!

Pour plus de renseignements, consultez notre site Web : www.syndicatafpc.ca/tc

Sujets: 

Employeurs: 

12 Septembre 2014
Share/Save