Mois de l’histoire des femmes : Préparons l’avenir en solidarité

Grève du groupe CR

Octobre est le Mois de l’histoire des femmes. En ce Mois, l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) salue bien bas les militantes du mouvement syndical qui se sont battues bec et ongles pour améliorer la qualité de vie des femmes, des travailleuses et des travailleurs.

Depuis des générations, les militants syndicaux se battent dans leurs syndicats et leurs communautés pour l’équité en matière d’emploi, les congés de maternité, les services de garde d’enfants, l’égalité salariale, l’équité salariale, la fin du racisme et du harcèlement, des lieux de travail accessibles et bien plus encore.

En 1980, lorsque cinquante mille commis fédéraux sont descendus dans la rue pour revendiquer un salaire équitable, les militantes de l’AFPC étaient en première ligne. Cette grève a été l’une des plus marquantes au Canada et au moins trois quarts de ces commis étaient des femmes.

À mesure que le militantisme des femmes prenait de l’ampleur, le mouvement syndical s’est ouvert à d’autres groupes : francophones, autochtones, lesbiennes, trans, femmes racialisées et femmes ayant un handicap. Ces femmes et leurs alliés ont amené des points de vue différents et incité le syndicat à traiter d’inclusion lors des négociations et dans la société. Main dans la main, nous nous sommes battues pour la reconnaissance et le respect de ces différences afin que les femmes qui sont encore marginalisées au travail, dans la société et dans le monde syndical puissent occuper la place qui leur revient.

Des progrès ont été accomplis au fil des années, mais tout n’est pas gagné pour autant. Les militantes de l’AFPC continuent de se battre pour la justice. Nous nous joignons au mouvement syndical et militons pour :

Ensemble, nous continuerons à faire changer les choses.

Sujets: 

30 Septembre 2016
Share/Save