Mois de l’histoire des femmes

Les militantes de l'AFPC ont raison d'être fières

Les militantes de l'AFPC ont raison d'être fières

L’amélioration des conditions de travail et le respect des droits des travailleurs et des travailleuses sont au nombre des enjeux qui mobilisent les militantes de l’AFPC en permanence, comme en témoigne la grève pionnière de 1980 des fonctionnaires fédérales du groupe CR (Commis aux écritures et aux règlements) et les gains historiques qui leurs sont attribuables d’un océan à l’autre.

Il y a 20 ans, l’AFPC adoptait une déclaration de principes intitulée Les femmes et l’Alliance : De l’ombre à la lumière, conformément à son engagement dans la lutte pour l’égalité hommes-femmes en milieu de travail, dans la société et au sein même des syndicats.

Pour obtenir des changements systémiques qui profitent aux femmes et à l’ensemble des travailleurs, les membres de l’AFPC se sont mobilisés et ont fait du lobbying. Ils ont ainsi obtenu des appuis en faveur de l’équité en emploi, du maintien du registre des armes à feu, de mesures vigoureuses en matière d’équité salariale ainsi que d’un programme de garderies pancanadien.

Les militantes sont actives à tous les paliers de l’AFPC. Au sein des comités régionaux des femmes et du Comité national des droits de la personne également, par exemple, elles discutent stratégie, conçoivent des plans d’action et adoptent des mesures qui renforcent notre engagement envers l’égalité hommes-femmes.

Cela dit, les défis demeurent nombreux malgré leurs victoires. Ainsi, les militantes de l’AFPC continueront avec persévérance à promouvoir l’amélioration des conditions de travail, l’importance de l’équilibre travail-famille et le respect absolu des droits de la personne. 

29 Septembre 2014
Share/Save