Mois de l’histoire des noirs

L’AFPC tient à souligner l’importante contribution des Noirs et des personnes d’ascendance africaine à la société canadienne, mais n’oublie pas qu’encore aujourd’hui ces personnes sont victimes de discrimination et sont aux prises avec de nombreux obstacles.

C’est à la suite d’une motion présentée à la Chambre des communes par l’honorable Jean Augustine, première Canadienne noire élue au Parlement, que le mois de février a été déclaré officiellement Mois de l’histoire des Noirs.

La motion a été adoptée à l’unanimité en décembre 1995.

À cause du racisme, les personnes d’ascendance africaine sont encore absentes de nos livres d’histoire et sous-représentées dans les milieux de travail et au sein de nos institutions politiques, économiques et culturelles. À l’inverse, elles sont surreprésentées dans le système carcéral.

Les Noirs sont souvent la cible de profilage racial (le « fichage ») et de brutalités policières. Les militantes et militants répliquent en s’impliquant dans des mouvements citoyens, tels que Black Lives Matter, et en appuyant l’équité en matière d’emploi et d’autres initiatives semblables.

L’AFPC vous encourage à célébrer le Mois de l’histoire des Noirs et du patrimoine africain et à sensibiliser vos collègues et votre collectivité aux contributions des travailleuses et travailleurs noirs au mouvement syndical canadien.

Sujets: 

1 Février 2016
Share/Save