L’équipe de négociation du groupe PA

 

 

Kate Hart travaille comme préposée aux passeports à Edmonton. Elle est membre du SEEN où elle occupe les postes de représentante des droits de la personne au sein de sa section locale et de représentante nationale des GLBT.

« Le gouvernement s’attaque aux services publics que nous offrons à la population canadienne. »

 

En tant que conseillère en affaires immobilières, Kelly Bush donne des conseils au gouvernement sur la vente de propriétés excédentaires, la réduction des dépenses et l’achat de terrains. Elle est aussi présidente d’une section locale du SSG.

« Nous devons protéger notre convention collective et dire au gouvernement qu’il ne nous fait pas peur, que nous ne plierons pas. »

 

Toufic El-Daher travaille comme agent du service à la clientèle au ministère des Anciens Combattants. Il est président de sa section locale du SEAC et directeur des groupes d’équité. À son avis, la survie du syndicat se jouera durant la prochaine ronde de négociation.

 « Avoir une bonne convention collective, ça rend les employés heureux au travail, ce qui est très bon pour les services publics. »

Sargy Chima est chef d'équipe à la Direction des Services aux citoyens et des programmes de Service Canada, à Vancouver (C.-B).  Elle est présidente de la section locale 20949 du SEIC et membre du comité des finances à l'exécutif du SEIC/C.-B. Elle estime que la convention collective reflète et respecte la diversité de la main-d'oeuvre.

« Au cours de la présente ronde de négociations, nous devons impérativement viser à protéger les régimes de congés de maladie, élargir la définition de la famille et améliorer les conditions d'emploi pour tous les Canadiens et Canadiennes. »

 

Geoff Ryan travaille à Iqaluit, au Nunavut, comme agent principal, Services de financement. Il est aussi le représentant national des membres ayant un handicap du SEEN.

« Le gouvernement conservateur s’attaque aux syndicats et aux travailleurs. Qui en profite? Les grandes entreprises qui font des dons importants au Parti conservateur. »

 

Louise Blouin est adjointe administrative et présidente d’une section locale du SESG. Elle aussi croit que cette ronde de négociation est cruciale en raison des attaques menées par le gouvernement contre les fonctionnaires. Le syndicat doit riposter.

« L’employeur veut aligner le secteur public sur le secteur privé, alors que c’est l’inverse qu’il faut faire. »

 

Tracey Cochrane est agente de libération conditionnelle à Abbotsford (C.-B.) et vice-présidente de la section locale 20086 du SESG. Selon elle, avoir une bonne convention collective crée un milieu de travail positif pour les fonctionnaires, ce qui favorise la prestation efficace de services essentiels à la population canadienne.

« Parlez aux gens du rôle important que jouent les syndicats dans notre société, de la lutte qu’ils mènent contre l’inégalité des salaires et des avantages. »

 

À titre d’agent aux avantages sociaux à Service Canada, Travis Lahnalampi traite les demandes d’assurance-emploi. Il est président de la section locale 00570 du SEIC et membre du conseil d’administration du Conseil du travail de la région de Peel.

« Nos objectifs pour les négos : conserver nos acquis et faire des gains en matière de conciliation travail-famille. »

 

Sujets : 

Employeurs: 

23 Juin 2014
Share/Save