L’équipe de négociation du groupe FB

Dave VanHelvert est agent des services frontaliers à Fort Erie, en Ontario. Depuis 1995, il assume la présidence de la succursale locale du SDI. Il s’engage à mettre à profit son expérience et ses connaissances pour négocier la meilleure convention possible.

« À la table de négo, nous défendons les revendications des membres. Mais notre force nous vient d’eux, de leur solidarité et de leur mobilisation. »

          (Ontario)

Diane Lacombe est agente des services frontaliers à l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau et présidente de la succursale du SDI, à Montréal. Elle veille à la sécurité nationale en empêchant que des individus et des articles indésirables et dangereux n’entrent au pays.

« Cette ronde est cruciale, parce que le gouvernement en place ne cesse de gruger les droits que nous avons acquis depuis des années. »

         (Québec)

Karen Church est agente des services frontaliers à Windsor (Ontario) et deuxième vice-présidente de la succursale du SDI de cette ville. À son avis, nous devons absolument empêcher le gouvernement de nous enlever ce que nos confrères et consœurs avaient durement gagné.

 « La négociation collective, c’est un processus démocratique. C’est aussi un droit fondamental. »

         (Ontario)

Richard Sutcliffe est agent des services frontaliers à l’Aéroport international Lester-B.-Pearson et président de la succursale du SDI à Toronto. Le règne conservateur a été très dur pour beaucoup de membres, dit-il.

 « Quand nous négocions, ce n’est pas uniquement pour nos membres, mais pour tous les travailleurs au pays. »

 

          (Ontario)

Brea Lewis travaille comme agente des services frontaliers à Willow Creek, en Saskatchewan. Elle est aussi deuxième vice-présidente nationale du SDI. À son avis, il faudra se battre encore plus fort cette fois pour protéger nos acquis.

« Restez en contact avec votre équipe de négociation. Envoyez-nous vos idées. »

 

         (Prairies)

Charles Khoury est agent principal de programme au sein de la Division de la politique commerciale et président de la succursale de l’administration centrale du SDI.

 « Les Canadiennes et les Canadiens comptent sur une fonction publique solide et stable. Une bonne convention collective en est le gage. »

         (RCN)

Lauren Baert travaille comme agente des services frontaliers à Sarnia (Ontario). Elle assume aussi la charge de représentante des jeunes travailleuses et travailleurs au SDI et au Conseil de région de l’Ontario de l’AFPC. Elle estime qu’il sera plus important que jamais de faire front commun.

« Les agents des services frontaliers ont pour mission de protéger la population. Il est donc important qu’ils soient optimistes et solidaires. »

       (Ontario)

Brett Evans travaille comme agent des services frontaliers au port de Halifax. Il est aussi président de la succursale du SDI de la Nouvelle-Écosse. Il a été un des premiers ASF à accepter de porter une arme dans le cadre de son travail. Pendant plus de six ans, Brett a pu se familiariser avec les rouages de l’initiative d’armement. Il continuera à revendiquer des améliorations.

« Nous travaillons fort pour protéger le Canada. Pourtant, nous n’avons pas droit au même respect ni aux mêmes protections que nos homologues d’autres organismes d’exécution de la loi. Lors des négociations, je pense à tous nos collègues sur le terrain et à ceux qui nous appuient. Pas de concessions. Des protections pour les membres plus vulnérables. Un salaire équitable. Être respectés. Voilà ce que nous voulons! »

           (Atlantique)

Jessica Kerek est agente des services frontaliers à l’aéroport international de Vancouver et la présidente de la succursale du SDI de cette ville. Elle encourage les membres à appuyer leur équipe de négociation en utilisant les articles promotionnels et en participant aux activités syndicales.

« La dernière ronde de négociation a été très difficile. Et tout indique que la prochaine le sera encore plus. Il faudra se battre pour préserver nos droits. »

          (Columbie-Britannique)

 

 

 

Sujets : 

Employeurs: 

24 Juin 2014
Share/Save