L’AFPC-SEPC dépose une contre-offre à l’offre globale de Postes Canada

Notre équipe de négociation a rencontré Postes Canada du 27 au 29 septembre à Ottawa.

Nous avions tout d’abord tenu un caucus de deux jours afin d’étudier l’offre globale déposée par l’employeur le 9 août dernier. Le 27 septembre, nous avons déposé une contre-offre, puis avons rencontré l’employeur pour discuter des questions en suspens.

Parmi celles-ci, il y a une importante concession demandée par Postes Canada : remplacer les dispositions existantes sur la sécurité d’emploi par des clauses inférieures sur les mises à pied et les rappels. Nous nous sommes engagés, par une lettre d’entente, à régler les questions touchant le personnel excédentaire une fois que la présente ronde de négociation sera terminée. C’est une alternative au démantèlement complet de nos protections.

Notre équipe a aussi modifié quelques-unes de ses propositions (p. ex., congé de deuil, congé pour obligations familiales) pour qu’elles reflètent ce qui a été négocié plus tôt cette année entre l’AFPC et le Conseil du Trésor.

Le dernier jour des négociations, l’employeur a répondu à notre contre-offre et nous avons convenu de reprendre les pourparlers la semaine du 30 octobre. Nous avons bon espoir d’en arriver à une entente prochainement et travaillerons fort pour obtenir une convention collective juste pour tous nos membres de Postes Canada.

D’ici là, l’AFPC tiendra des assemblées publiques pour faire le point sur la négo et prendre le pouls des membres. Les détails (dates, heures et ieux) vous parviendront bientôt.

Si vous avez des questions au sujet des négociations, contactez-nous : nego2017upce-sepc@afpc.com.

L’AFPC à Postes Canada
Ensemble pour défendre nos droits

Sujets: 

Employeurs: 

29 Septembre 2017
Share/Save