Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

Partout au monde, on souligne le 17 mai la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. L’AFPC est solidaire de ses membres GLBT dans la lutte contre toute forme de haine et de préjugé.

Défendons les droits trans!

Les personnes trans sont parmi les plus marginalisées de notre société et se heurtent à de nombreux obstacles quand elles veulent se loger, travailler ou accéder à des soins médicaux. Elles font aussi l’objet de violence extrême, de préjugés et de haine ce qui, malheureusement, les pousse trop souvent au suicide.

L’AFPC milite depuis des années pour que le gouvernement interdise formellement toute forme de discrimination à l’endroit des personnes trans. Des mesures de protection juridique ont été présentées plusieurs fois au Parlement et pourtant, elles tardent à se concrétiser.

Le projet de loi C-16 modifierait la Loi canadienne sur les droits de la personne et le Code criminel en ajoutant l’identité et l’expression sexuelles aux motifs de discrimination illicite. Le projet de loi a été adopté par la Chambre des communes en octobre 2016. Retenu au Sénat depuis ce temps, il n’est toujours pas en vigueur.

Les personnes déléguées à la conférence Fierté ont signé une pétition demandant au Sénat de s’empresser d’adopter le C-16.

L’AFPC incite ses membres à passer à l’action.

Discrimination dans la fonction publique fédérale

La fonction publique fédérale a très longtemps été un milieu hostile pour la communauté GLBT. Jusque dans les années 1990, le gouvernement fédéral a activement fait preuve de discrimination envers les personnes qu’il croyait homosexuelles. En effet, la GRC les a espionnés, suivis et interrogés et le gouvernement les a congédiés.

Le gouvernement libéral avait promis de présenter des excuses aux anciens fonctionnaires GLBT congédiés ou ayant fait l’objet de discrimination. Nous attendons toujours. L’AFPC demande encore une fois au premier ministre de poser dès maintenant les gestes qui s’imposent.

Conférences Équité de l’AFPC

En mars dernier, plus de 500 membres des cinq groupes d’équité de l’AFPC, ainsi que leurs alliés, ont participé aux conférences nationales triennales Équité. Ils y étaient pour faire connaître leurs enjeux, améliorer leurs connaissances et élaborer des stratégies d’action pour combattre la discrimination et promouvoir l’égalité.

Les membres GLBT réunis à la conférence Fierté ont participé à des ateliers sur divers thèmes : identité, équité et défense des droits trans au travail. Ils ont aussi adopté des résolutions qui seront soumises au Congrès national triennal de l’AFPC en 2018.

Sujets: 

16 Mai 2017
Share/Save