Le Jour de la Terre et les changements climatiques : le gouvernement fédéral doit montrer la voie

le Jour de la Terre, le 22 avril

Pour souligner le Jour de la Terre, l’AFPC exhorte le gouvernement fédéral à prendre les mesures nécessaires pour contrer les changements climatiques.

La lutte contre les changements climatiques exigera de notre fonction publique et de nos gouvernements une riposte aussi vigoureuse que celle démontrée lors de la Seconde Guerre mondiale. Les membres de l’AFPC qui travaillent à Environnement Canada, à Ressources naturelles, à Parcs Canada et dans les autres ministères fédéraux doivent participer à ces efforts. Après tout, ce sont nos experts en la matière aptes à trouver des solutions aux changements climatiques.

Les employés de la fonction publique fédérale sont prêts à agir. Nos gouvernements le sont-ils?

Engagement du gouvernement fédéral

Le gouvernement libéral s’est engagé à établir un cadre pancanadien pour tenter de contrer les changements climatiques. À la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (21 COP) à Paris, il a promis de réduire ses émissions de gaz à effet de serre pour atteindre l’objectif mondial de zéro émission prévu entre 2030 et 2050, contribuant ainsi  à limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels. Le Canada a beaucoup de chemin à faire pour atteindre cette cible. Il devra déployer tous les efforts possibles et mobiliser toutes les forces vives pour y arriver.

Participation de l’AFPC au défi « Un million d’emplois verts »

L’AFPC appuie le défi « Un million d’emplois verts », un projet mis en œuvre par le Réseau pour une économie verte (REV) auquel elle participe activement.

Ce projet :

  • réclame des investissements stratégiques dans trois secteurs : la rénovation des immeubles, les énergies renouvelables et le transport en commun; 
  • crée de bons emplois tant dans le secteur privé que le secteur public;
  • remédie aux défis les plus urgents touchant l’environnement, l’énergie et l’équité auxquels nous sommes actuellement confrontés.

Il faut donc faire plus et investir plus de ressources. Les membres de l’AFPC se soucient de leur environnement et savent qu’il est urgent d’agir pour contrer les changements climatiques.

L’AFPC exhorte le gouvernement :

  • à investir dans l’économie verte
  • à créer de bons emplois verts  
  • à offrir des possibilités de transition équitables aux travailleuses et travailleurs

Ensemble, nous pourrons gagner cette bataille et créer un monde plus juste.

N’hésitez pas à visiter le site Web du Réseau pour une économie verte pour en savoir un peu plus sur le défi Un million d’emplois verts.

Il est grand temps d’agir!

Sujets: 

21 Avril 2016
Share/Save