Feu vert à une campagne sur le travail précaire

Un nombre croissant de nos membres occupent des emplois atypiques et précaires. Qu’est-ce qui caractérise de tels emplois? L’instabilité, les horaires irréguliers ainsi que des régimes d’avantages et de retraite médiocres ou inexistants.

Les congressistes ont donc confié à l’AFPC le mandat de lancer une campagne pour :

  • mettre un frein au recours abusif à l’emploi de durée déterminée lorsque des postes devraient être pourvus pour une période indéterminée;
  • presser les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral d’accorder des protections législatives et sociales semblables à celles d’autres travailleuses et travailleurs;
  • réclamer des conditions de travail justes pour les fonctionnaires et autres travailleuses et travailleurs à statut précaire.

Adoption de résolutions sur la syndicalisation et l’inclusion

Les congressistes ont adopté des résolutions visant à :

  • réaffirmer l’engagement du syndicat envers la syndicalisation;
  • employer le sigle LGBTQ2+ afin de refléter la réalité d’un plus large éventail de membres;
  • financer pleinement les congrès régionaux triennaux et à adopter une formule de représentation uniforme pour toutes les régions. Selon cette formule, seront représentés les sections locales, les sections locales à charte directe, les comités régionaux des femmes, des droits de la personne et d’équité, ainsi que les membres des conseils de région et les dirigeantes et dirigeants nationaux des Éléments;
  • accorder au Comité exécutif de l’Alliance le pouvoir de décider si une ou un VPER peut travailler au bureau régional de l’AFPC situé le plus près de sa demeure actuelle.
  • inciter les congressistes à utiliser, dans la mesure du possible, le transport en commun ou le covoiturage pour réduire l’empreinte carbone du syndicat.
2 Mai 2018