En avant toutes!

L'AFPC souligne la Journée internationale des femmes

Le 21 janvier dernier avaient lieu les « Marches des femmes ». Ce vaste élan de solidarité planétaire avait plusieurs objectifs : dénoncer le racisme, lutter contre la violence faite aux femmes et défendre le droit à l’avortement ainsi que les droits des personnes transgenres.

En cette Journée internationale des femmes, célébrons cette solidarité et revendiquons l’égalité.

Passez à l’action

La lutte pour l’égalité est loin d’être terminée. La mise en place d’un système universel de services de garde est une des conditions essentielles pour assurer la pleine égalité des femmes. L’AFPC, de concert avec l’Association canadienne pour la promotion des services de garde à l’enfance et d’autres organismes, presse le gouvernement fédéral de prendre les devants et de bâtir un réseau de garde d’enfants adéquat pour tous les parents qui en ont besoin.

Le 8 mars, soulignez la Journée internationale des femmes en :

  • écrivant à votre député fédéral. Dites-lui qu’il est temps d’adopter un programme national de services de garde et d’éducation préscolaire universels et abordables.
  • publiant notre mème du 8 mars dans vos réseaux sociaux et en encourageant vos amies à écrire à leur député fédéral.

Justice économique pour les femmes

Pour sa rencontre en 2017, la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW) a retenu comme thème : « L’autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en pleine évolution ». Voilà une excellente occasion pour le mouvement syndical de mettre de l’avant ses recommandations et de promouvoir la justice économique.

L’AFPC fera partie de la délégation syndicale internationale, aux côtés d’une centaine de militantes syndicales des quatre coins du monde. Notre objectif est de s’assurer que l’entente qui sera négociée par la CSW reflète les priorités du mouvement syndical, notamment : le droit au travail décent, l’équité salariale, l’accès à des services de garde de qualité, la reconnaissance des droits des travailleuses domestiques, les ramifications de la violence conjugale en milieu de travail, ainsi que la reconnaissance de l’importance des services publics.

Conférence nationale des femmes 2017

La Conférence nationale des femmes aura lieu à Toronto à la fin mars dans le cadre des Conférences nationales Équité. Au programme : un atelier sur le travail de la délégation syndicale à la CSW au cours duquel les participantes apprendront divers moyens de sensibiliser les politiciens à nos priorités, notamment en ce qui a trait aux droits internationaux de la personne.

L’atelier abordera cinq thèmes : l’écart salarial entre les hommes et les femmes, les services de garde à l’enfance, les droits des travailleuses domestiques, le travail précaire et les ramifications de la violence conjugale en milieu de travail.

En avant toutes!

À la table de négociation et devant les tribunaux, nous défendons l’équité salariale, l’équité en matière d’emploi, la santé et la sécurité au travail, les droits de la personne et des dispositions qui permettent réellement de concilier travail et famille. L’AFPC travaille pour les femmes, mais sa tâche est loin d’être terminée.

Où que vous soyez en cette Journée internationale des femmes, manifestez votre engagement à défendre les droits des femmes.

 

 

8 Mars 2017
Share/Save